Royce White déjà grillé à Philadelphia ?

Finalement, pas sûr du tout que les Sixers aient prévu de relancer la carrière de Royce White.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Royce White déjà grillé à Philadelphia ?
On savait dès le départ que la carrière NBA de Royce White ne tenait probablement qu’à un fil et qu’il y avait plus de chances qu’elle tourne  au fiasco plutôt qu’à la success story hollywoodienne. Malgré tout, on voulait y croire. C’est pour ça qu’en apprenant que les Philadelphia Sixers s’étaient portés acquéreur des droits du joueur dans un échange avec les Houston Rockets, on avait repris un peu espoir de le voir un jour sur les parquets de la grande ligue… On a sans doute eu tort. En effet, comme l’explique Scott Schroeder de nbcsports.com, les Sixers ne comptent probablement pas sur White pour aider leur jeune équipe à tenir le coup en attendant la prochaine draft.
« Une source NBA a expliqué que les Rockets, qui ont envoyé White aux Sixers le 6 juillet dernier en plus d’un futur second tour de draft et de l’ailier fort turc Furkan Aldemir, payeront son salaire de 1,7 million de dollars. Ce qui veut dire que les Sixers n’ont rien investi sur lui et qu’Aldermir était leur cible numéro 1 dans ce deal. »
Du coup, on peut effectivement se demander si les Sixers auront la moindre raison de se prendre la tête à relancer Royce White qui, en plus de ses problèmes d’anxiété chronique, a prouvé à Houston qu’il pouvait être particulièrement difficile à gérer, notamment en ce qui concerne sa façon de communiquer.
« Sans compter qu’il avait semblé complètement hors de forme lorsque les Rockets l’avaient finalement convaincu de joueur en D-League en fin de saison dernière », ajoute Schroeder.
Bref pour le happy-end à la Disney, il y a encore du boulot...
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest