Gobert n’a pas apprécié la façon dont Hayward a géré son départ

Le Français n'est pas en colère contre son ancien coéquipier, parti en Boston. Enfin, juste un peu.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Gobert n’a pas apprécié la façon dont Hayward a géré son départ
Depuis que Gordon Hayward a annoncé sa décision de rejoindre les Boston Celtics, les révélations sur le joueur et sur le Utah Jazz se sont multipliées dans la presse. Trevor Booker a publiquement déclaré que le All-Star ne voulait de toute façon pas être le visage d'une équipe. Parce qu'il n'a pas les épaules. Il a aussi été révélé qu'Hayward voulait fuir la Conférence Ouest pour rejoindre l'Est, nettement moins embouteillée. Trey Burke a lui clashé la franchise de Salt Lake City en balançant sur Twitter que personne ne voulait y jouer. Beaucoup d'agitation. Rudy Gobert, l'un des leaders désignés du Jazz, s'est exprimé pour la première fois sur le départ de son coéquipier.

"Vous ne pouvez pas être en colère contre un gars juste parce qu'il change d'équipe. Mais c'est la façon dont il a géré ça, c'est ça que je n'ai pas aimé. J'espère qu'il sera heureux là-bas et qu'il trouvera ce qu'il cherche", commentait le Français sur ESPN

Rudy Gobert a ajouté qu'il était déçu d'avoir appris sur Internet le départ de son ancien camarade. Par respect pour ceux qui ont joué avec lui pendant des années, Hayward aurait pu les avertir avant. Soit. Le raisonnement se tient. En revanche, Gobert assure que la vidéo postée dans la voiture avec "These bitches ain't loyal" (ces salopes ne sont pas fidèles) dans la foulée du départ de Gordon Hayward n'était pas destinée à la nouvelle star des Celtics. De la même façon, il a approuvé sur Twitter les déclarations de Booker au sujet d'Hayward... pas vraiment le genre d'un mec pas rancunier qui assure ne pas être fâché.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest