Les San Antonio Spurs vont-ils changer de stratégie défensive ?

Les San Antonio Spurs ont tenu LeBron James en dessous de 20 points à deux reprises mais ont subi les foudres des role players du Heat dans le match 2.

Mickael LaviollePar Mickael Laviolle  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les San Antonio Spurs vont-ils changer de stratégie défensive ?
[caption id="attachment_116603" align="alignleft" width="300"] Leonard pourrait avoir encore plus de travail sur LBJ si les San Antonio Spurs décident de changer de stratégie défensive.[/caption] Les San Antonio Spurs vont-ils changer de stratégie défensive pour la match 3 à l'AT&T Center ? C'est l'une des questions qui se pose avant la rencontre face au Miami Heat, la nuit prochaine. Depuis le début de ces finales NBA, Kawhi Leonard et ses coéquipiers se sont concentrés sur LeBron James afin de limiter l'impact au scoring du quadruple MVP en lui interdisant l'accès au panier. Un plan de jeu qui a très bien marché lors du match 1, où il avait été limité à 18 points. Malgré son énorme triple double, les Spurs avaient profité du manque de soutien relatif de ses coéquipiers pour s'imposer de 4 points. Lors du match 2, le plan anti-Lebron a, une nouvelle fois, été efficace puisqu'il a de nouveau été limité à 17 points. Malheureusement pour les Spurs, cette fois-ci, ses coéquipiers ont profité un maximum des espaces laissés par la défense texane concentrée sur lui et les role players à l'image de Mario Chalmers (19 pts), Ray Allen (13 pts) et Mike Miller (9 pts) ultra-adroits à longue distance, ont puni leurs adversaires et leur ont infligé une défaite de 19 points. La question de savoir si les Spurs vont continuer dans cette voie dans le match 3 est donc légitime. Interrogé par Yahoo! Sports, Tony Parker n'avait pas vraiment encore de réponse (ou ne voulait pas en donner volontairement).
"Nous allons en parler avec le coaching staff et nous verrons si nous continuons à faire ça. LeBron est incroyable mais, à présent, les autres joueurs jouent eux aussi très bien. Nous ne pouvons pas avoir les deux. Nous verrons."
Comme le confie Manu Ginobili, après la démonstration du Heat dans le match 2, les Spurs sont désormais prévenus. Ils ne doivent pas simplement s'occuper du cas LeBron James s'ils veulent venir à bout de Miami.
"Je pense que LeBron est le genre de joueur sur lequel vous devez focaliser beaucoup d'attention et ce n'est pas quelque chose qui arrive souvent de le limiter à moins de 20 points. Mais je ne pense pas que ce soit lui qui ait fait toute la différence en deuxième mi-temps. Lors de leur run, c'est Chalmers qui a scoré. Et nous avons perdu des ballons", explique-t-il. "Ce n'est pas juste LeBron qui nous a attaqués. C'est toute l'équipe de Miami qui nous a tués. Nous n'arrivions plus à rien faire en attaque, ils ont pris confiance, ils ont commencé à faire tourner la balle et nos rotations étaient en retard. Ce n'est pas juste lui qui s'est remis en route, c'est toute l'équipe de Miami."
A voir maintenant si les Spurs vont continuer sur cette voie en prenant le pari que les role players du Heat ne seront pas aussi efficaces, ce soir, ou s'ils laisseront un peu plus d'espace à LBJ, pour s'occuper également des joueurs extérieurs qui ont shooté à 52,6% de réussite à 3-points, dimanche.
Afficher les commentaires (27)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest