- CLE
- BOS
- IND
- MIN
- PHI
- DET

Stephen Curry sait comment co-exister avec D’Angelo Russell

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Stephen Curry a balayé les doutes autour de son association avec D'Angelo Russell. La star des Warriors est encouragée par les premiers entraînements.

L'arrivée de D'Angelo Russell aux Golden State Warriors pendant l'intersaison a surpris pas mal de monde. Au sortir d'une saison de haut niveau avec les Brooklyn Nets, l'ancien Laker va devoir se faire une place dans un effectif qui, même privé de Klay Thompson et des deux partants Kevin Durant et Andre Iguodala, s'appuie sur un ADN bien établi. Après deux entraînements collectifs, tout se passe bien. Stephen Curry, le maître des lieux et le gardien des clés du jeu, ne se fait aucune inquiétude quant à sa capacité à évoluer avec D'Angelo Russell bien qu'ils aiment tous les deux évoluer dans le même registre. C'est ce qu'il a expliqué au micro de The Athletic.

"C'est fun. On voit le potentiel dans la manière dont on travaille l'un par rapport à l'autre. Ce n'est pas un secret : j'aime avoir la balle en main. Mais je sais aussi jouer sans ballon. Je sais qu'il peut faire la même chose. Notre formule ce sera un peu : 'celui qui prend le rebond défensif ou est le plus près du rebondeur, va conduire la balle pour l'action qui suit'. Ce sera sympa d'avoir un playmaker comme D'Angelo, qui peut mener le jeu, créer pour les autres et rentrer ses shoots. Je pense que l'alchimie va se développer très, très vite au niveau de ce que l'on sera capables d'accomplir ensemble".

Le maître-mot pour Stephen Curry dans cette nouvelle relation à développer : la communication. Il ne pourra pas y avoir de non-dits ou de problèmes personnels ou tactiques laissés en suspens.

"Pour que l'on réussisse cette saison, on ne peut pas juste attendre que l'autre comprenne instinctivement. Il faut parler de tout et tout travailler à l'entraînement pour pouvoir créer ce que l'on veut et l'appliquer sur le terrain. Il y aura peut-être des petites embûches, des combinaisons à travailler au vu de toute la matière que l'on a. Mais il faudra juste constamment parler de ces choses entre nous et avec les coaches".

On a hâte de voir à quoi vont ressembler ces Golden State Warriors post-KD. Tout le monde a un peu de mal à les situer exactement dans la hiérarchie de l'Ouest.