Les mots forts de Stephen Curry sur l’égalité hommes-femmes

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Le meneur des Warriors a trouvé les mots justes.

Stephen Curry est depuis des années un fervent partisan de l'égalité salariale hommes-femmes et d'une bien meilleure considération de l'injustice dont sont victimes ces dernières au quotidien. Dans un article rédigé pour le Players' Tribune, le meneur des Golden State Warriors a pris le temps d'expliquer son point de vue. Alors que de plus en plus de joueuses WNBA élèvent la voix pour réclamer des salaires plus importants, Curry a étendu ce problème à l'ensemble de la société. Voici quelques extraits.

"Riley et Ryan (ses filles, NDLR) grandissent tellement vite... Ayesha et moi voyons soudainement les choses à travers leurs yeux. Je mentirais si je disais que l'égalité entre hommes et femmes n'est pas devenue un peu plus personnelle et concrète pour moi. Il est important que l'on trouve une solution pour rendre ça possible. [...] Tous les jours nous devons travailler pour refermer ce fossé salarial. Parce c'est au quotidien que les femmes en sont affectées. Tous les jours, le mauvais message leur est adressé concernant leur identité. Leur valeur. Ce qu'elles peuvent ou ne peuvent pas devenir". [...]

"Je veux que nos filles grandissent en se disant qu'il n'y aucune limite placée devant leur avenir. Qu'elles grandissent dans un monde où leur sexe ne dicte pas ce qu'elles doivent penser, être ou faire. Je veux qu'elles puissent rêver grand et s'épanouir dans des carrières où elles seront traitées de manière juste". 

Un fils déjà avantagé...

Et Stephen Curry d'évoquer la naissance récente de son premier fils, Canon, et de ses interrogations à ce sujet.

"Je sais déjà, en me basant simplement sur son sexe, qu'il aura des avantages dont ses soeurs ne peuvent que rêver. Comment rendre ça sensé quand on est un parant ? Quelles valeurs donner, à cet instant, à son fils ?"

Les stars NBA continuent de donner des avis éclairés sur des sujets importants de société. Après LeBron James, Stephen Curry a visé juste sur cette problématique.