Curry est tombé les armes à la main

Shaï MamouPar Shaï Mamou Publié

Stephen Curry a battu son record de points en carrière en playoffs cette nuit. Malgré ça, les Warriors n'ont pu éviter une défaite à domicile contre Toronto.

Stephen Curry a sorti un game 3 des Finales NBA phénoménal. De ceux dont on se rappelle avec nostalgie 20 ou 30 ans après. Chaque année ou presque, on célébrera l'anniversaire du "jour où Curry a planté 47 points pour battre les Raptors en Finales NBA sans l'aide de Kevin Durant et Klay Thompson". Tout du moins ç'aurait été le cas si les Golden State Warriors avaient gagné ce match... La copie rendue par Stephen Curry restera comme un éclair dans la nuit, une performance isolée dans une série dont le destin ne sera décidé que plus tard. Lorsque Klay et/ou KD auront fait leur retour.

Malgré la défense serrée des Raptors et des positions constamment compliquées, le "Baby-Faced Assassin" a rendu cette partie intéressante. Sans sa présence, Golden State aurait sans doute reçu une fessée dantesque à domicile. Par sa volonté, son audace et son adresse, le double MVP n'a jamais laissé son équipe couler. Ce n'est que dans les dernières minutes, après un panier "à la Curry" de Fred VanVleet depuis le parking, que Steve Kerr s'est décidé à reposer son joueur-clé.

Le même record que LeBron en playoffs

Avant ça, Stephen Curry a entretenu l'espoir d'un hold-up. S'il a tiré la langue en défense, son énergie et son impact ont été assez terrifiants : 47 points, donc, mais aussi 8 rebonds, 7 passes, 2 interceptions et un pourcentage pas loin des 50% (14/31 dont 6/14 à 3 points). Impossible de reprocher quoi que ce soit au n°30 dont on ne pourra pas dire qu'il se sera caché dans ces Finales. Ses 47 points sont évidemment la meilleure performance de sa carrière au scoring en playoffs. Une marque identique au record de LeBron James en post-saison. Une forme d'hommage à l'ennemi qu'il ne retrouve pas en Finales NBA pour la première fois depuis leur affrontement de 2015.

"Stephen Curry est un double MVP. Evidemment qu'il est capable de faire ça. C'est même ce que les gens attendent de lui. On a dû le surveiller et le faire mériter ses paniers. Il a été très fort ce soir", a salué Kyle Lowry au micro d'ESPN.

C'est maintenant d'un Curry plus facilitateur et clutch dont auront besoin les Warriors. Il est probable que dans trois jours, au moment d'entamer le game 4 déjà crucial, Klay Thompson et Kevin Durant soient de la partie. Stephen Curry pourra alors retrouver le partage des tâches qui lui sied tant, à défaut d'un one-man show dont il se serait physiquement passé. Ses 43 minutes passées sur le terrain cette nuit l'auront forcément entamé et Golden State va être obligé d'opter pour une approche prudente à son égard.

Les 47 points de Stephen Curry dans le game 3