Steve Kerr répond aux moqueries de Donald Trump

N.SPar N.SPublié

Moqué par le président américain Donald Trump, Steve Kerr a tenu à lui répondre en restant bien plus mesuré que son chef d'Etat

En s'abstenant de répondre aux questions sur le conflit avec la Chine, Steve Kerr s'était attiré les foudres de Donald Trump. Le Président américain avait comparé le boss des Warriors à "un enfant qui avait trop peur de répondre". Une nouvelle sortie "surréaliste" selon les mots de Kerr qui n'est pas resté sans réponse.

"J'étais vraiment surpris. Mais principalement, c'est parce que c'était moi. Quand vous regardez, c'est comme ça tous les jours. Hier, j'étais au centre des débats. Il y en aura un autre demain. Et le cirque continuera. C'est étrange mais c'est arrivé. Si nous avions pensé plus tôt, je serais venu en tricycle avec un de ces chapeaux qui a une hélice, comme un petit garçon."

Steve Kerr a également tenu à faire passer un message au successeur de Barak Obama et de sa gouvernance

"J'ai pensé à mes nombreuses visites à la Maison Blanche. J'ai été privilégié et j'ai vu les cinq derniers présidents avant Trump. Les présidents Reagan et Bush nous ont invités, ma mère et moi, au bureau Ovale pour nous remercier de ce que mon père, tué dans un attentat, avait apporté (...) Et tout ce que j'ai pu penser de la nuit dernière était le contraste de ce qu'il s'est passé il y a 35 ans. Il n'y a aucun respect pour vos convictions politiques, votre parti politique et quoi que ce soit d'autre. Il y avait tellement de dignité et de respect. C'est triste que tout ça s'effondre, et c'est ce que nous vivons. J'ai espoir que nous puissions trouver un réunificateur pour tenter de restaurer cette dignité au bureau Ovale"

Doit-on s'attendre au même style de réponse de Gregg Popovich, lui aussi attaqué par Donald Trump ?