Steve Kerr : « En première période, Stephen était plutôt Riley Curry »

Avant de devenir le héros de la soirée, Stephen Curry avait été méconnaissable en première période face aux Blazers. De quoi inspirer son coach Steve Kerr.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS / WHAT THE FLOP / Punchline
Steve Kerr : « En première période, Stephen était plutôt Riley Curry »
Avec 23 de ses 28 points inscrits dans le 3ème quart-temps, le meneur de jeu Stephen Curry a été l'élément décisif lors de la victoire des Golden State Warriors sur le parquet des Portland Trail Blazers la nuit dernière. Cependant, le double MVP en titre de la saison régulière a connu une première période catastrophique : 2/9 aux tirs et 4 ballons perdus lors des deux premiers quart-temps. Pour piquer sa star dans les vestiaires à la pause, l'entraîneur des Dubs Steve Kerr a trouvé une formule inspirée : le comparer à sa célèbre petite fille, Riley.
"En première période, il avait la concentration digne de Riley. A la mi-temps, j'ai dit à Mike Brown que Steph était capable de revenir et de mettre 25 points après la pause. Je n'ai jamais vu quelqu'un capable de réagir si rapidement et transformer un match horrible en une performance brillante. Je lui ai dit, il était plutôt Riley en première période et Stephen en seconde", a estimé Steve Kerr pour le Mercury News.
Avec le réveil de Curry et la performance parfaite de Ian Clark en sortie de banc (22 points en 25 minutes à 8/8 aux tirs), les Warriors ont ainsi réussi à faire le trou dans ce fameux 3ème quart-temps (41-20) pour s'envoler au score et empocher cette victoire. Quand Stephen Curry redevient lui-même, la machine Golden State s'emballe...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest