Steve Nash : « Il faut qu’on s’arrache »

Le retour de Steve Nash a peut-être coïncidé avec une victoire, mais le meneur des Lakers veut que son équipe change totalement d’attitude.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Steve Nash : « Il faut qu’on s’arrache »
Steve Nash a trop d’expérience pour se laisser avoir. Il sait très bien que même si les Warriors sont effectivement l’une des très belle surprises de la saison et une team difficile à manœuvrer, ses Lakers ne peuvent pas se contenter d’une victoire en prolongation contre eux pour se dire que la partie est gagnée et que le retour de leur meneur va leur garantir de retrouver le Top de la Conférence Ouest. Pas après un match où la défense a une nouvelle fois été inexistante et durant lequel Kobe Bryant a dû prendre 41 tirs.
« J’espère que nous allons continuer à gagner. Nous avons gagné quatre matches de suite et nous pouvons continuer cette série et nous remettre dans la course, mais pour ça il faut qu’on s’arrache », a-t-il expliqué à Dave McMenamin d'ESPN.
Fini la suffisance et l’état d’esprit du genre « Nous avons trop de talent pour ne pas arriver à mieux jouer », si L.A. veut effectivement avoir une chance de joueur le titre, c’est dès maintenant que les choses vont commencer à se joueur et Steve Nash en a parfaitement conscience. Avec un bilan de 13 victoires pour 14 défaites tout juste bon pour squatter la 11ème place à l’Ouest, les Lakers sont loin, très loin de leurs objectifs.
« Je pense que nous avons conscience de la situation dans laquelle nous sommes. Nous ne pouvons plus nous permettre de donner des matches. Il faut que nous essayions de gagner chaque game que nous allons disputer et nous concentrer sur le résultat plutôt que d’essayer de nous adapter les uns aux autres et de comprendre comment fonctionner. Il faut qu’on gagne des matches, après seulement on pourra en réfléchir à la façon dont cette équipe peut effectuer une transition. »
Un message clair qui semble s’adresser autant aux joueurs qu’au coaching staff : en gros, fini les états d’âme, il faut faire ce qui est nécessaire pour gagner, point à la ligne. Les joueurs performants et ceux qui seront là pour se battre le plus joueront, les autres devront accepter cette nouvelle loi. Le retour de Steve Nash aide, mais il ne pourra pas suffire à renverser la situation, il faut pour cela que l’équipe dans son ensemble adopte une nouvelle attitude.
« On n’y arrivera qu’en équipe. Je pense que notre talon d’Achille, c’est notre roster. Nous avons tellement de talent que tout le monde s’imagine que pour évaluer à quel point nous devrions être bons, il suffit d’additionner les qualités des uns et des autres. Mais ce n’est pas comme ça que ça marche, nous n’arriverons jamais à ce total si nous ne parvenons pas à faire les choses ensemble. Il faut que nous trouvions la solution collectivement, que nous fassions les sacrifices nécessaires et que nous nous arrachions suffisamment pour mériter de gagner chaque jour. »
Un discours plein de bon sens dont on pourrait voir les premiers effets dès aujourd’hui à l’occasion du grand « choc » face aux Knicks.
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest