Terry Rozier : « Nous avions besoin de nous faire botter le cul »

BasketSessionPar BasketSession Publié

Après la lourde défaite des Boston Celtics face aux Cleveland Cavaliers lors du Game 3, le meneur Terry Rozier a jugé ce revers bénéfique pour réveiller son équipe.

Les Boston Celtics sont revenus sur terre. Après deux premiers matches rondement menés à domicile, les hommes de Brad Stevens ont donc lourdement chuté sur le parquet des Cleveland Cavaliers lors du Game 3. A l'image de son équipe, le meneur de jeu des Celtics Terry Rozier a connu des difficultés sur cette rencontre. Dépassé par l'engagement des Cavs, le talent a ainsi balbutié son basket avec 13 points à 5/12 aux tirs. Selon le joueur de 24 ans, cette défaite va être bénéfique pour son équipe, trop confiante après le début de la série.

"Nous avions besoin de nous faire botter le cul. Il faut revenir à la réalité et s'occuper de retourner au boulot dès lundi. J'ai l'impression que nous avion vraiment besoin de ça pour revenir sur terre, pour nous permettre d'être prêt pour lundi", a annoncé Terry Rozier au micro d'ESPN.

Terry Rozier et les Celtics doivent être plus agressifs

Conscient de la gifle reçue sur cette partie, l'entraîneur des Celtics Brad Stevens a tenu un discours similaire. Pour s'éviter une nouvelle claque lors du Game 4, les joueurs de Boston devront afficher un autre état d'esprit.

"Nous n'étions probablement pas l'équipe la plus dure sur cette partie, ni l'équipe la plus connectée. Cleveland l'était, et ils méritent donc les louanges pour tout ça. J'ai trouvé qu'ils ont joué un très bon match. Ils sont venus sur le parquet pour en découdre. Ils ont bien bougé et ont réussi à rentrer dans nos têtes défensivement", a analysé Brad Stevens.

Après deux premières victoires bâties grâce à une agressivité de tous les instants, les Celtics l'ont oublié sur le Game 3. Pour se qualifier pour les Finales NBA, Terry Rozier et ses partenaires devront retrouver cette attitude...