Premier triple-doube pour Tony Parker

La priorité n'était pas à la défense dans ce derby Spurs/Rockets très spectaculaire où Tony Parker a écrit une nouvelle page de son histoire en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap
Premier triple-doube pour Tony Parker
Entre deux des meilleures attaques de la NBA, ça ne pouvait faire que des étincelles. Un peu trop sans doute au goût de Gregg Popovich, dont on connaît l'affection pour la défense, mais le coach des Spurs trouvera quand même pas mal de points positifs à retenir après la victoire de son équipe sur le parquet de Houston (134-126 après prolongation)... et Tony Parker y est pour beaucoup. Les plus expérimentés des Texans ont fait parler la bouteille en overtime face à des Rockets hyper accrocheurs malgré l'absence de James Harden. Les trois turnovers des hommes de McHale en prolong ont été directement sanctionnés par Manu Ginobili, Danny Green et Gary Neal. Ce dernier a d'ailleurs sorti un match énorme offensivement (29 pts, 7/10 à 3 pts) en dégainant from downtown dès que Houston pensait prendre le dessus. Si Neal a été costaud, que dire de la perf de Tony Parker ? Grâce au premier triple-double de sa carrière (27 pts, 12 pds, 12 rbds), le Français a guidé les Spurs vers leur 18e victoire de la saison. Trop rapide pour une défense adverse pas franchement rigoureuse, TP a montré, si besoin était, que cette équipe était sienne. Surtout que, pour une fois, Tim Duncan n'était pas en grande forme (10 pts, 13 rbds mais 1/9).
"Pendant le match, je me disais 'Si jamais on perd, tout le monde va s'en foutre'", rigolait TP après coup.   "Le fait qu'on ait gagné, ça rend la soirée encore plus douce parce que, au bout du compte, le seul truc vraiment important pour nous, c'est la victoire."
Les Spurs ont prouvé qu'ils étaient même capables de gagner ce type de matches un peu fous où l'adversaire affiche un 16/30 assez dingue à 3 pts, avec un pivot en pleine bourre dans le même temps (record de points en carrière pour Omer Asik avec 21 pts). De quoi voir venir la suite avec sérénité, même si on se doute que Pop' ne manquera pas de reprocher à ses hommes leur laxisme défensif du soir... En tout cas, il n'avait pour une fois que des éloges à faire à son meneur.
"Il nous a gardé dans le match toute la soirée. Avec la façon dont il a joué des deux côtés du terrain, il a été magnifique."
La perf souvenir: Jeremy Lin (38 pts) Le 10 février 2012, Jeremy Lin gagnait le respect de Kobe avec un match démentiel à 38 pts contre les Lakers, l'un des points de départ de la Linsanity. Un peu moins d'un an après, le meneur des Rockets, qui a connu pas mal de trous d'air depuis son départ des Knicks, a remis ça avec enfin un match référence offensivement. Avec 11/21 au shoot (4/5 à 3 pts), 7 pds et seulement 2 turnovers, Lin pourra seulement se reprocher sa mauvaise gestion du dernier ballon du 4e QT. Le début d'un retour au premier plan ? Les Frenchies: Nando De Colo et Boris Diaw S'il n'a eu que 10 minutes à se mettre sous la dent, Nando a fait dans l'efficace avec un panier à 3 pts et un jump shot réussi (5 pts à 2/3, avec deux turnovers cependant). Boris Diaw n'était lui pas dans son assiette avec 5 turnovers, 8 pts et 3 pds dans un match pas fait pour lui. La bizarrerie: Chandler Parsons Outre son bon match offensif (20 pts, 4/8 à 3 pts), l'ailier des Rockets s'est signalé en début de match en se blessant de manière mystique. Sans avoir heurté de manière visible un adversaire, Parsons a dû regagner le vestiaire puisque sa main tremblait de manière incontrôlée... Rien de grave puisqu'il a pu gambader quelques minutes après cet "incident".   [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=UAGtQZvInO0[/youtube]
SAN ANTONIO SPURS (18-4)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
D. Green G-F 42:51 6-14 2-7 0-0 +9 1 5 6 5 4 2 1 2 1 14
T. Duncan F 32:02 1-9 0-0 8-8 +17 2 11 13 3 4 0 1 3 3 10
D. Blair C 18:44 4-6 0-0 1-1 +2 2 3 5 1 2 0 2 1 0 9
G. Neal G 35:02 11-18 7-10 0-0 +11 0 0 0 0 4 1 2 0 1 29
T. Parker G 42:41 9-18 1-3 8-9 +22 0 12 12 12 1 0 3 0 0 27
M. Ginobili 36:29 7-12 3-7 5-6 +6 0 5 5 6 2 1 2 0 1 22
B. Diaw 24:04 3-6 0-2 2-2 -16 0 2 2 3 0 0 5 1 0 8
T. Splitter 18:04 5-6 0-0 0-0 +1 1 4 5 1 4 1 1 1 1 10
N. De Colo 09:51 2-3 1-1 0-0 -11 0 1 1 0 1 0 2 0 1 5
M. Bonner 02:46 0-0 0-0 0-0 +5 0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
J. Anderson 00:32 0-0 0-0 0-0 -1 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
P. Mills 01:54 0-0 0-0 0-0 -5 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
C. Joseph DNP - COACH'S DECISION
Totals 265 48-92 14-30 24-26 6 43 49 31 22 6 19 8 8 134
52.2% 46.7% 92.3% TEAM REBS: 9 TOTAL TO: 19
HOUSTON ROCKETS (9-11)
FIELD GOALSREBOUNDS
POS MIN FGM-A 3PM-A FTM-A +/- OFF DEF TOT AST PF ST TO BS BA PTS
C. Parsons F 41:06 7-18 4-8 2-5 -27 2 5 7 4 2 1 2 0 3 20
P. Patterson F-C 21:11 4-10 0-2 0-0 -9 1 1 2 1 0 1 1 0 0 8
O. Asik C 35:04 5-11 0-0 11-14 +3 4 6 10 2 4 1 2 2 3 21
C. Delfino F 38:25 2-12 1-5 0-1 +2 0 4 4 5 0 3 3 1 0 5
J. Lin G 42:00 11-21 4-5 12-12 -4 1 2 3 7 2 2 2 2 0 38
T. Douglas 40:56 6-11 5-7 0-0 -1 0 2 2 4 3 1 2 0 0 17
G. Smith 16:06 2-6 0-0 0-0 -6 2 4 6 0 4 0 0 3 1 4
M. Morris 24:35 4-6 2-3 3-4 +6 1 5 6 0 4 3 2 0 1 13
D. Cook 03:48 0-2 0-0 0-0 +1 0 0 0 1 1 0 0 0 0 0
C. Aldrich 01:50 0-0 0-0 0-0 -5 0 0 0 0 1 0 0 0 0 0
J. Harden DND - SPRAINED RIGHT ANKLE
T. Jones DNP - COACH'S DECISION
D. Motiejunas DNP - COACH'S DECISION
Totals 265 41-97 16-30 28-36 11 29 40 24 21 12 14 8 8 126
42.3% 53.3% 77.8% TEAM REBS: 12 TOTAL TO: 15
Afficher les commentaires (27)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest