Les 10 joueurs under the radar du Tournoi NCAA

BasketSessionPar BasketSession Publié

Ils ne s'appellent pas Zion Williamson, RJ Barrett ou Ja Morant, mais la discrétion autour de leur cas pourrait les aider à réussir de grandes choses dans le Tournoi NCAA.

Luguentz Dort (Arizona State)

On attendait de voir si Arizona State passerait son barrage pour atteindre le Tournoi principal. C'est chose faite et le Québécois a pesé de tout son poids pour dominer St John's : 21 points, 4 rebonds, 2 interceptions et 2 passes. Dort, capable de jouer sur les postes 1 et 2, a la carrure pour brutaliser la plupart des joueurs qui lui feront face et peut mettre en avant de superbes qualités défensives. Les Sun Devils ne seront pas favoris face à Buffalo, tête de série n°6, mais l'intensité de Dort pourrait les aider à réussir ce petit upset. Un Francophone de plus en NBA, c'est toujours sympathique.

Entrée en matière : vendredi à 21 heures (heure française), contre Buffalo.

Miye Oni (Yale)

Yale attend toujours son premier joueur drafté en NBA. Sur les postes 2 et 3, les GM NBA devraient choisir d'autres joueurs avant lui lors de la Draft 2019, mais Oni n'en est plus à une progression surprenante près, lui qui n'avait aucune offre en Division 1 lorsqu'il était au lycée. Dans le style de joueur all-around, agressif et athlétique, celui dont Mike Krzyzewski a dit il y a quelques mois qu'il le voyait être sélectionné au 1er tour a le profil d'un joli steal. Son shoot et sa taille sont de beaux atouts qui pourraient faire grimper sa cote dans les prochaines semaines. Pour du concret, on guettera ses prestations dans le Tournoi NCAA, où son équipe sera opposée d'emblée à LSU.

Entrée en matière : jeudi, à 17h40, contre Louisiana State

Jared Harper (Auburn)

L'un des brackets d'un membre de la team voit Auburn aller jusqu'en... finale du Tournoi NCAA. C'est très optimiste et la présence des Tigers à ce stade serait une surprise. Mais si toutefois ce pronostic s'avère tenir de la prophétie, ce sera parce que Jared Harper a enfin créé le buzz qu'il mérite. Si vous n'avez pas entendu parler de ce meneur d'1m80, c'est justement à cause de sa taille... Ce gabarit ne l'empêche toutefois pas de dunker comme un sourd lorsque l'occasion se présente (voir son tomar contre Xavier ci-dessous), d'afficher une vitesse de course et d'exécution étourdissante et d'être un excellent chef d'orchestre. Harper a souvent porté la fac sur son dos et peut se vanter de l'avoir qualifié pour un deuxième Tournoi NCAA consécutif pour la première fois depuis 30 ans.

Entrée en matière : ce jeudi, à 21h30, contre New Mexico State

Cassius Winston (Michigan State)

Michigan State est tête de série n°2 dans la partie de tableau de Duke. Si les Spartans veulent atteindre leurs objectifs et ne pas sortir prématurément du Tournoi, ils s'appuieront sur le leadership de leur meneur Cassius Winston. En finale du tournoi de conférence, MSU a dominé le rival Michigan grâce à un panier de Winston en fin de partie, pour agrémenter ses 14 points et 11 passes. A 1,85m, celui qui était cité pour le Wooden Award à mi-saison peut sembler souffrir d'un petit déficit de taille, mais ses qualités de playmaker et l'expérience accumulée sous les ordres de Tom Izzo depuis trois saisons en font un adversaire redoutable et capable d'être à la base d'une campagne au long cours. Tout ce que fait Winston est calculé et intelligent, faute d'afficher les qualités athlétiques et la vitesse d'exécution des spécialistes du poste à l'étage supérieur.

Entrée en matière : jeudi, à 19h45, contre Bradley.

Matisse Thybulle (Washington)

L'ancien coéquipier de Markelle Fultz est désormais le leader de cette équipe, particulièrement en défense où il tyrannise la ligue en dominant le classement des interceptions et contres cumulés avec facilité. Pour ne rien gâcher, Thybulle tourne quand même à 15.5 points par match avec de réelles progrès au shoot. Impossible d'avancer dans un tournoi de cette ampleur sans gros défenseurs, ce qui donne un avantage certain à Washington.

Entrée en matière : vendredi à 23h50 contre Utah State

Lire la suite