Trevor Ariza entre dans l’histoire de la NBA grâce à ses trades

Trevor Ariza ne pensait sans doute pas entrer dans le Guinness de la NBA pendant cette intersaison. Et surtout pas pour ça...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Trevor Ariza entre dans l’histoire de la NBA grâce à ses trades

Trevor Ariza vient de battre, bien malgré lui, un record NBA assez peu enviable. L'ancien champion NBA avec les Los Angeles Lakers a vécu une semaine particulièrement rocambolesque. Ariza, 35 ans, a été tradé trois fois en une semaine, passant de Portland, où il avait fini la saison précédente, à Houston (lundi), puis de Houston à Detroit (mercredi) et enfin de Detroit à Oklahoma City samedi.

Ce n'est même pas pour cette semaine agitée que Trevor Ariza va entrer dans le Guinness de la NBA. Mais bien pour le total de trades dans lequel il a été impliqué depuis le début de sa carrière. Jusqu'ici, quatre joueurs figuraient en tête de classement ex-aequo avec 8 trades : Dale Ellis, Chris Gatling, Don MacLean et Billy Owens.

Joe Smith, ce n°1 de Draft qui a dilapidé 60 millions de dollars

On ne parle bien entendu pas du nombre d'équipes pour lesquelles ces hommes ont joué dans leur carrière, mais bien des fois où ils ont sciemment été transférés par leur employer. Et bien Trevor Ariza vient de vivre, à cause de ce rollercoaster improbable, est désormais l'unique leader, avec 10 (!) trades en carrière.

Ce n'est peut-être malheureusement pas fini pour celui qui compte pour le moment 9 maillots portés en matches officiels. Le Thunder est en pleine mutation et n'a pas forcément grand intérêt à le conserver d'ici au début de la saison. Pour grimper au classement du nombre d'employeurs effectifs, Trevor Ariza va devoir encore cravacher un peu. Joe Smith, l'ancien n°1 de Draft, dont la carrière n'a jamais atteint des sommets et qui a même été en faillite personnelle, compte 11 équipes différentes sur son CV.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest