Vincent Collet : « Si on perd, ça sera une déchirure »

L'équipe de France sera là pour l'or ce soir. Vincent Collet, Florent Piétrus et Tony Parker espèrent enfin toucher à ce titre tant convoité.

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Équipe de France
Vincent Collet : « Si on perd, ça sera une déchirure »
Les Bleus sont à 40 minutes d’une médaille d’or historique, la première pour la France. Le leader de cette équipe Tony Parker est déterminé et transmet son envie de victoire à ses coéquipiers.
« Je pense à ce que je dois faire pour aider mon équipe à gagner cette finale. On attend ce sacre depuis 10 ans. Après quatre demi-finales et deux finales, j’espère que celle-là est la bonne. On va tout donner. J’ai la rage de vaincre et j’essaye de déteindre sur eux. Je leur parle tous les jours, à tous les jeunes. Je leur explique que c’est dur d’aller en finale. Tu ne sais pas quand tu auras l’opportunité d’aller en finale de nouveau. Donc il faut gagner tout de suite. »
Pour Florent Piétrus, qui au même titre que Parker et Diaw, poursuit cette quête de titre européen depuis 10 ans déjà, cette médaille d’or serait une consécration.
« C’est la plus belle joie de ma carrière en bleu si on gagne. »
Une défaite n’est pas envisagée par les Bleus. Ni par Vincent Collet, sélectionneur de la France depuis cinq ans maintenant.
« Quoiqu’il arrive, deux finales en deux ans, c’est une excellente chose. Ce qui serait historique pour le basket français, ce serait de monter sur la plus haute marche. Si on perd, ça sera une déchirure parce qu’on a le sentiment que c’est notre année. Mais les Lituaniens pensent la même chose et ils l’ont montré en demi. Ils ont la même envie. Ça va être un match énorme entre deux équipes qui vont tout donner. Demain, c’est un rendez-vous avec l’histoire. »
Une très belle histoire…
Afficher les commentaires (8)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest