La surprenante priorité des Warriors pour l’intersaison

L'avenir des Golden State Warriors ne passe pas uniquement par le retour en forme des trois historiques Curry, Thompson et Green, mais aussi par le développement d'un jeune joueur : Eric Paschall.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La surprenante priorité des Warriors pour l’intersaison

La saison 2019-2020 des Golden State Warriors a été ce que l'on appelle communément une saison bien pourrie. Après le départ de Kevin Durant, dont on savait qu'il aurait forcément un impact sur les résultats de la franchise, les Californiens ont perdu Stephen Curry, accepté l'idée que Klay Thompson ne reviendrait pas au jeu avant 2021 et été obligés d'aligner une équipe de G-League un soir sur deux. Au milieu de cette grisaille provisoire, un homme a tout de même réussi à tirer son épingle du jeu : le rookie Eric Paschall.

Eric Paschall raconte sa première expérience traumatisante avec LeBron James

L'intérieur, qui avait passé trois ans à la fac de Villanova et décroché un titre universitaire en NCAA, a été drafté en 41e position en juin 2019. Personne, pas même lui, ne pensait le voir jouer plus de 27 minutes par match et être titulaire lors de 26 des 60 matches disputés par les Warriors. Face à l'hécatombe et à la perspective d'une saison sans playoffs, Steve Kerr a laissé Eric Paschall déployer son talent et tourner à 14 points et 4.6 rebonds de moyenne à presque 50% d'adresse.

Ce n'est pas parce que Stephen Curry et Klay Thompson vont revenir ou que des renforts arriveront - via la Draft ou des trades - que les Warriors vont se désintéresser du développement de Paschall. Bien au contraire. Kerr a révélé c cette semaine que celui qui sera sophomore en 2021 est au coeur des plans pour le futur de Golden State.

"Il est difficile d'aligner une équipe où il y a plus qu'un seul joueur incapable de shooter. Si tes cinq joueurs peuvent tirer, il y a de l'espace sur le terrain et c'est très dur à défendre pour l'adversaire. L'une des priorités de notre intersaison concerne le travail avec Eric Paschall, pour qu'il développe son shoot à 3 points. 

Il a montré qu'il était capable de marquer à cette distance. Mais il peut devenir plus régulier en la matière. Si on peut aussi remettre Draymond Green au niveau où il était à 3 points auparavant, ça ouvrirait encore plus de possibilités en attaque et en termes d'équipes différentes que l'on peut aligner", a expliqué Kerr pour The Athletic.

Les fans des Warriors peuvent être rassurés. Il n'y aura pas de changement d'identité. Golden State sera toujours une équipe qui cherchera à tirer profit au maximum de la classe de ses shooteurs. Si Eric Paschall, sous les 30% pour le moment, peut en faire partie, c'est effectivement un signe encourageant.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest