Wiggins Watch : Andrew Wiggins inquiète, Jabari Parker cartonne, Julius Randle vexé

Voici ce qu'il fallait retenir de ces deux dernières semaines de NCAA concernant nos futurs top picks 2014.

AlepHPar AlepH  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Wiggins Watch : Andrew Wiggins inquiète, Jabari Parker cartonne, Julius Randle vexé

Coup de mou pour Andrew Wiggins

On avait laissé Andrew Wiggins sur une défaite face à Florida mais avec une belle feuille de stats (26 & 11). La fin du mois de décembre a été plus difficile. Ciblé par les défenses, Wiggins peine à rentrer ses shoots face à New Mexico et Georgetown, malgré deux victoires. 11 points à 3/11 et 4 rebonds face aux premiers et 12 petits points à 3/10 et seulement une prise face aux seconds. Heureusement, le dernier match de l'année face à Toledo lui aura permis de se rassurer (ainsi que les scouts). 20 points à 7/14 et 5 rebonds. Quoi qu'il en soit, Andrew Wiggins n'est pas encore le joueur ultime que tout le monde attendait. Après 12 matches avec Kansas, il affiche des stats correctes, sans plus : 15,9 points à 47%, 5,4 rebonds et 1,4 passe en 31 minutes. Bilan de Kansas (#16) : 9-3 Les highlights d'Andrew Wiggins face à Toledo : [youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=LrKhZ71rbjk[/youtube]

Joel Embiid monte en puissance

Alors que Wiggins galère en cette fin décembre, Joel Embiid montre vraiment qu'il faudra compter sur lui pour le top 5 de la prochaine draft. Solide face à New Mexico (18 pts à 5/6, 6 rebonds, 4 contres en 25 min), il réalise encore un gros match à 17 pts et 8 rbds… en 21 minutes contre Georgetown et termine l'année avec 14 pts, 10 rbds et 3 contres face à Toledo.

Jabari Parker continue son chantier avec régularité

Jabari Parker est un monstre d'efficacité et de régularité et poursuit sa route vers le top pick de la draft 2014. Face à la petite fac de Gardner-Webb, le challenge n'était pas forcément là. Jabari Parker ne force pas pour planter 21 points et prendre 6 rebonds en 26 minutes. Quinn Cook réalise à nouveau un match digne de Mr Propre... Notre chouchou de l'année ? Quelques jours plus tard, Duke se défait de UCLA et c'est encore Jabari Parker qui aura fait le taf avec 23 & 10. Nouvelle perf de Quinn Cook avec 8 interceptions (pour 14 points), et notre deuxième chouchou Rasheed Sulaimon regagne du temps de jeu (8 & 5 en 18 minutes, enfin !) Face à East Michigan, 23 & 8 pour Jabari Parker... #UsualShit. Ce qui est moins commun par contre, c'est la contreperformance de Quinn Cook qui finit à 3 points à 1 sur 9 (mais encore 5 interceptions). Sulaimon revient doucement dans les petits papiers de Coach K : 22 minutes pour 13 points. Enfin, dans le dernier match de l'année (un carnage 86-48 face à Elon), Jabari Parker se contente de 12 & 10 en 23 minutes avant d'aller fêter la nouvelle année avec ses potes. Bilan de Duke (#7) : 11-2  Les highlights de Jabari Parker face à East Michigan : [youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=w9rv-CGs4bk[/youtube]

James Michael McAdoo remporte son duel contre Julius Randle

Le 14 décembre dernier, les Tar Heels s'imposent dans l'affiche au sommet face aux Wildcats de Kentucky grâce notamment à James Michael McAdoo (20 & 5) qui gagne son un-contre-un face à Julius Randle (11 & 5). On notera également au passage le bon match de Marcus Paige qui plante encore 23 points. La différence se sera faite au niveau de la propreté du jeu notamment, l'expérience de North Carolina étant encore visible. Mais quelques jours plus tard, grosse déconvenue pour UNC qui réussit à perdre face aux modestes Texas Longhorns. Marcus Paige a répondu présent (23 points, 7 rebonds), mais McAdoo sest troué avec un très vilain 5 sur 15 de la ligne des lancers. Bref, les Tar Heels ont besoin de tout le monde pour remporter le moindre match ! Sur la dernière semaine, McAdoo et UNC enchaînent 3 victoires. JM assure plus de 14 pts à chaque fois avec un joli 23 & 10 le 31 décembre pour finir en beauté l'année. Bilan de North Carolina (#19) : 10-3 

Julius Randle se reprend... et marche sur la tête de ses adversaires

Il ne fallait pas vexer Julius Randle ! Il se reprend après la défaite face aux Tar Heels et sort un match à 29 & 10... Mais le match que tout le monde attend a lieu le 21 décembre. Rencontre au sommet entre Louisville et Kentucky. Cette fois-ci les jeunes Wildcats ne se laissent pas impressionner par l'expérience de leurs adversaires et s'imposent sans trop de difficultés. Julius Randle a annihilé Harrell & Behanan : 17 point à 7/8 en 21 minute pour le Wildcat... quand Harrell en a mis 6 et Behanan 0. Et si Julius Randle passait lui aussi devant Andrew Wiggins dans les mocks drafts ? A noter : deux belles perfs d'Aaron Harrison les 14 et 21 décembre avec 20 et 23 points. Il affiche près de 15 pts de moyenne depuis le début de la saison. Son frère Andrew a, lui, planté 18 points contre Louisville et assure 11 pts et 3,4 pds de moyenne sur ce début de saison. Bilan de Kentucky (#15) : 10-3  Vidéo : Le choc Louisville Vs Kentucky [youtube hd="1"]http://www.youtube.com/watch?v=vk6MviW-81E[/youtube]

Shaq Goodwin, un monstre atypique

Shaq Goodwin continue son chantier avec les Memphis Tigers. C'est un monstre d'efficacité depuis ce début de saison mais, étant petit et très massif pour un intérieur, il ne correspond pas forcément au joueur NBA « type ». Sa ligne de stats cette année : 13,5 points, 6,5 rebonds, 2 passes, 2 contres et 1,5 interception. En revanche, face aux Gators, Prather & Young ont largement pris le dessus sur lui et Austin Nichols pour permettre à Florida de remporter une victoire serrée. Goodwin se reprend, après s'être fait museler par les Gators : 20 pts à 10 sur 12 et 8 rbds face à Southeast Missouri State. Bilan de Memphis (#18) : 10-2 

Glenn Robinson III sort de l'ombre

14 décembre. Duel au sommet entre Michigan et Arizona. Nick Johnson plante 6 lancers dans les 14 dernières secondes pour permettre à Arizona (1ère équipe du pays) de revenir et de s'imposer au finish 72-70. Mais le match up intéressant a été Glenn Robinson III vs Brandon Ashley & Aaron Gordon. Le joueur des Wolverines est enfin sorti de sa réserve en réussissant un match impeccable : 20 points à 8/9. Déclic ? Peut-être bien puisqu'il enchaîne ensuite avec 17 & 6, puis un très propre 23 & 5 pour permettre à Michigan d'aligner deux victoires de rang. Bilan de Michigan : 8-4 

Marcus Smart assure quand il faut

Fin d'année avec peu de challenge pour OSU. Marcus Smart n'était pas spécialement motivé et n'a pas eu à forcer son talent pour que les victoires (les taules) s'enchaînent. 13 & 5 face à la modeste université de Louisiana Tech où l'on retiendra surtout le bon match de LeBryan Nash (22 & 10). Seulement 8 pts pour Marcus contre Delaware et 7 face à Robert Morris mais disons qu'Oklahoma n'avait pas vraiment besoin de son meneur superstar pour fesser ces adversaires. En revanche, dans le seul gros match du mois, Marcus Smart a répondu présent. Oklahoma State se déplace à Colorado pour un gros duel qui sent la poudre. On sent Marcus Smart et Markel Brown motivés à l'idée d'affronter le très bon Spencer Dinwiddie (18 pts). Ces 3 joueurs auront au final réussi un très bon match, mais Oklahoma State s'impose tout de même, ce qui reste dans la logique des choses. Marcus Smart assure 18 points et 3 passes en 32 minutes. Bilan Oklahoma State (#6) : 12-1 [youtube hd="0"]http://www.youtube.com/watch?v=4MNGBvroE1c[/youtube]

Adreian Payne solide

Adreian Payne a sorti quelques jolis cartons ces derniers jours. Contre les Texas Longhorns, il compile un énorme 33 & 9 et permet aux Spartans d'assurer une belle victoire tout en fêtant le retour de Gary Harris (19 points en 29 minutes à 4/8... Un retour qui fait du bien !). Quelques jours plus tard, les Spartans sont de nouveau en mode rouleau compresseur, même si Dawson est au repos : Payne, Appling et Harris cumulent à eux trois 63 points et 21 rebonds. C'est facile d'évoluer avec un tel trio ! Encore plus facile quand on joue face aux New Orleans Privateers. Seul coup de mou du mois de décembre pour Adreian Payne, face à Penn State, avec 5 points (2/6) et 10 rebonds. Bilan de Michigan State (#5) : 12-1

Aaron Gordon irrégulier

Après avoir un peu souffert face Michigan (14 pts), Aaron Gordon se rattrape dans un match facile pour Arizona. Face à Southern, il en profite pour assurer 21 & 4 en 29 minutes (mais avec un vilain 4 sur 10 aux FT). Nick Johnson confirme sa bonne forme (17 points à 4 sur 8). En revanche, dans un pick-up game pour les Arizona Wildcats contre les Northern Arizona Lumberjacks, Aaron Gordon passe totalement à côté de son match : 9 points en 30 minutes à 3/8. Problème de motivation ? Bilan d'Arizona (#1) : 13-0 Highlights : Aaron Gordon face à Southern [youtube hd="1"]http://www.youtube.com/watch?v=rjnGmcx_gVI[/youtube]  

A noter également :

  • Duel à distance durant le match BYU contre Oregon. Tyler Haws est chaud bouillant avec 31 points, mais Joseph Young score toujours à volonté pour les Oregon Ducks (25 points) et reçoit l'aide inattendue de Jason Calliste (31 points). Oregon l'emporte de justesse dans un match à l'esprit très offensif.
  • Facilement, les Gators s'imposent eux face à Fresno State avec un bon match de Yeguete à 9 & 10.
  • Vexés après leur défaite, Napier (20 & 7), et Boatright (16 & 8) se reprennent et permettent à UConn de dominer Washington... Un match fratricide qui voyait d'ailleurs s'affronter les Connecticut Huskies aux... Washington Huskies... Originalité, quand tu nous tiens !
  • 71 à 31... Le score d'Ohio State face à La.-Monroe... C'est aussi ça, la NCAA.
  • Cleanthony Early continue sa bonne saison. Un joueur peu connu mais qui aide grandement Wichita State à obtenir sa 10è place au classement global. 24 & 10 pour lui encore. Un nom a connaître pour le 2nd tour de la draft.
  • Si Mike Moser, ancien co-équipier de Anthony Bennett à UNLV, et transféré à Oregon, déçoit quelque peu cette année (6 & 6), Joseph Young fait lui toujours parler la poudre (24 & 4). Peux-être unidimensionnel, mais lui aussi porte les Ducks à une excellente 12è place.

BONUS : l'énorme poster de Russ Smith sur Julius Randle

[youtube hd="1"]http://www.youtube.com/watch?v=rgfvl5aGPHs[/youtube]
Afficher les commentaires (22)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest