Wilt Chamberlain, son contre hallucinant sur Bill Russell

Wilt Chamberlain n'a pas eu le même succès collectif que Bill Russell, mais il était capable d'actions complètement folles face à son rival.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / G.O.D.
Wilt Chamberlain, son contre hallucinant sur Bill Russell

Les puristes savent déjà que la rivalité entre Bill Russell et Wilt Chamberlain est la première vraiment marquante dans l'histoire de la NBA. D'abord amis, Russell et Chamberlain se sont ensuite éloignés et disputés. Le premier a réussi, grâce à une approche plus collective, à glaner 11 titres de champion NBA entre 1957 et 1969 avec les Boston Celtics. Le second a remporté deux bagues (avec Philadelphie et Los Angeles), mais reste surtout dans les mémoires pour ses exploits et records individuels. Dans les deux cas, il y a peu de chances que leurs plus beaux accomplissements soient battus un jour.

Si Chamberlain est sans doute un peu plus connu du grand public, c'est parce que sur le strict plan athlétique, il n'avait absolument aucun équivalent, pas même Russell, plus axé sur la défense. Ses aptitudes lui ont ainsi permis de marquer 100 points dans un match, ce que personne n'a pu approcher de près ou de loin depuis. Cette popularité auprès du public, Wilt Chamberlain l'a souvent privilégiée à l'effort collectif et au fighting spirit qui lui auraient sans doute permis d'avoir un palmarès plus garni. Néanmoins, le joueur était incroyable, même défensivement quand il s'en donnait la peine. Certaines images d'époques sont à peine croyables et aurait fait le tour du web en 2020.

Cette vidéo du game 5 des Finales NBA 1964, remportées par Boston contre San Francisco, en est la preuve éclatante. Wilt Chamberlain y réussit deux contres phénoménaux qui auraient squatté le top 10 s'ils avaient été réalisés aujourd'hui. Le premier sur Satch Sanders, le second sur... Bill Russell, en attrapant la balle à une main. Si le premier est déjà superbe, celui sur Russell défie l'entendement quand on sait que l'homme qui est en train d'asséner le dunk est le basketteur le plus dominant de l'histoire.

Chamberlain, quand il le voulait, était capable de faire ça.

Ces Finales 1964 sont les premières à avoir opposé ces deux monstres sacrés, qui se sont retrouvés une autre fois en 1969, juste avant la retraite de Bill Russell. A nouveau, les Celtics l'ont emporté, cette fois face aux Lakers de Jerry West.

 

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest