Derniers et à la rue, les Wolves ont finalement viré leur coach

Ryan Saunders a été licencié par les Wolves après une nouvelle défaite contre les Knicks (99-103). La franchise tient déjà son remplaçant.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Derniers et à la rue, les Wolves ont finalement viré leur coach

Cela faisait un moment que l’une frange des supporteurs des Wolves réclamaient le départ du coach Ryan Saunders. Les dirigeants leur ont finalement donné raison en se séparant de leur entraîneur hier soir, à l’issue d’une nouvelle défaite contre les Knicks (99-103). La quatrième de suite pour la franchise de Minneapolis.

CQFR : Harden et Brooklyn en chaleur, la remontada de NOLA

Mais le front office n’a pas tardé à trouver un remplaçant. Le GM Gersson Rosas est allé chercher l’une de ses anciennes connaissances en la personne de Chris Finch. Ils se sont côtoyés aux Rockets et se retrouvent désormais aux Wolves. Passé par plusieurs franchises, mais aussi par la G-League, Finch occupait le rôle d’assistant en chef de Nick Nurse aux Raptors depuis le début de la saison.

C’est assez rare qu’une organisation décide d’embaucher un coach d’une autre équipe après avoir viré le sien en cours d’exercice. Ce n’était plus arrivé depuis 2009, avec le passage de Lionel Hollins de Milwaukee à Memphis. Généralement, les dirigeants préfèrent laisser l’intérim à l’un des assistants déjà sur place. David Vanterpool semblait prêt pour le job. Et le fait qu’il n’ait pas été nommé a d’ailleurs agacé Damian Lillard.

Le nouveau coach va avoir du boulot devant lui. Les Wolves possèdent le moins bon bilan NBA avec seulement 7 victoires en 31 matches. Ils disposent de certains talents, comme Karl-Anthony Towns, D’Angelo Russell ou Anthony Edwards, le premier choix de la dernière draft. Mais ils peinent à les développer. Ryan Saunders a échoué et la tâche revient donc désormais à Chris Finch.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest