Vétéran de ces playoffs du haut de ses 40 ans, Vince Carter a joué 36 minutes lors de la victoire contre San Antonio dans le game 3 et rappelé pourquoi on l'appelait "Half Man-Half Amazing".