27 pts 10 rbds, retour en fanfare pour Pietrus

Mike Pietrus s'est cassé le poignet mais n'a pas perdu son shoot. On en a eu la preuve hier soir. Après avoir manqué 12 matches, Air France a fait un retour en fanfare hier soir contre les Pacers en plantant 27 points en sortie de banc. Sa ligne de stats est impressionnante : 27 pts […]

Guillaume LarochePar Guillaume Laroche | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Mike Pietrus s'est cassé le poignet mais n'a pas perdu son shoot. On en a eu la preuve hier soir. Après avoir manqué 12 matches, Air France a fait un retour en fanfare hier soir contre les Pacers en plantant 27 points en sortie de banc. Sa ligne de stats est impressionnante : 27 pts à 8/13 et 3/7 à trois-points, 10 rebonds, 4 passes, 1 steal, 1 contre et aucune balle perdue.
"J'ai toujours mon shoot, il n'a pas disparu," expliquait avec le sourire Mike après le match. "Je ne l'ai pas laissé à la maison. Je suis revenu aujourd'hui avec énormément d'énergie et d'agressivité. J'étais en pleine forme et près à faire mon retour."
Cette nuit les Pacers n'ont rien compris. C'est tombé de partout. 8 joueurs du Magic ont scoré plus de 10 points et 3 en ont planté plus de 20 : Howard 22 & 10, Lewis 24 et Mike Pietrus 27 et 10 rebonds. A la fin du premier quart, Orlando menait déjà de 18 points (36-18).
"C'est la meilleure équipe à l'Est," déclarait Danny Granger après le match. "L'explication tient en 2 mots : Dwight Howard. Il est tout simplement le joueur le plus dominant de la ligue depuis Shaquille O'Neal."
Effectivement, hier encore la stratégie d'Orlando était simple comme du basket parfaitement maîtrisé : une alternance intérieur extérieur avec un énorme point de fixation et des shooteurs ultra adroits. Résultat : une domination au rebond impressionnante (50 à 29) et 55% de réussite sur le match, 15/33 à trois-points. Orlando rentre au vestiaire avec une victoire "fun" acquise sur le score sans appel de 135-111.
Afficher les commentaires (29)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest