3 idées de trades pour Kemba Walker

3 idées de trades pour Kemba Walker

On a essayé d'imaginer des transactions plus ou moins loufoques autour de Kemba Walker, sur le départ des Charlotte Hornets.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Kemba Walker est donc sur le trading block. Le meneur des Charlotte Hornets, All-Star au demeurant, devrait donc changer de crèmerie avant la deadline des trades le 8 février. On s'est donc amusés à imaginer quelques trades hypothétiques. Il faut prendre en compte que sa situation contractuelle (1 an et demi de contrat, 12 millions de dollars par an) est assez proche de celle de Jimmy Butler lorsqu'il a quitté Chicago l'été dernier. Considérons aussi le fait que les Hornets ont deux problématiques à résoudre : se débarrasser de l'un de leurs gros contrats (Nicolas Batum, Dwight Howard, Marvin Williams, par exemple) et récupérer des atouts pour préparer une reconstruction via les prochaines Drafts.

Detroit Pistons

C'est connu de tous, les Pistons ont l'arrière-train coincé entre deux chaises. Pas assez faibles pour tanker, pas assez bons pour espérer passer un tour en playoffs, s'ils s'y qualifient. On les sait à l'affût d'une bonne raison de bouger avant la deadline et d'un joueur capable de les rendre un peu plus crédibles en post-saison. Kemba Walker pourrait être ce joueur. Si les Hornets tankent bien, récupérer Reggie Jackson, même blessé, ne leur posera pas de problème. Comme atouts pour l'avenir, inclure Luke Kennard (ou l'incertain Stanley Johnson) et un tour de Draft (le 1er tour 2018 des Pistons ira bien) semble obligatoire. Le trade : Detroit récupère Kemba Walker + Marvin Williams - Charlotte récupère : Reggie Jackson, Langston Galloway, Luke Kennard et le pick du 1er tour 2018 des Pistons.

Phoenix Suns

Les Suns vont peut-être commencer à se dire qu'il faudrait sortir de la médiocrité à pas trop long terme. Surtout vu les débuts de carrière poussifs de leur lottery picks récents à l'exception de Devin Booker. L'occasion de faire venir un leader comme Kemba Walker pour aider Booker et accélérer les ambitions de l'équipe dès l'an prochain (après quelques trades estivaux bien sentis), peut faire bouger Ryan McDonough. Incluons encore le contrat de Marvin Williams dans la transaction. Si les Suns acceptent de lâcher un futur 1er tour (pas le 2018, bien trop précieux vu les talents qui composent la cuvée) et un jeune à fort potentiel pas encore exploité correctement (Bender ou Chriss), l'affaire peut être bonne pour tout le monde. Michael Jordan, pas trop fan des grands intérieurs européens, tentera sans doute Chriss, mais ce dernier est un peu plus performant que Bender et Phoenix rechignera à s'en séparer.
Le trade : Phoenix récupère Kemba Walker + Marvin Williams - Charlotte récupère Dragan Bender, Tyler Ulis, Jared Dudley et un futur 1er tour (2020 ?).

New York Knicks

Attention, celui-ci tient plus de l'envie de voir Kemba Walker devant "son" public à New York que d'une réelle chance que des négociations aboutissent. Les Knicks ne sont pas exactement les plus dotés en atouts pour un trade s'ils veulent éviter de se retrouver dévêtus l'année prochaine. Charlotte tentera forcément de demander Frank Ntilikina (un athlète Jordan Brand...), ce qui devrait refroidir Scott Perry. Si ça ne lui fait ni chaud ni froid de se séparer du French Prince, on peut penser à ça : Ntilikina + Willy Hernangomez + Enes Kanter (en fin de contrat) vs Kemba Walker et Marvin Williams. On aimerait pas voir Frank Ntilikina quitter New York et on préférerait l'imaginer associé à Kemba Walker dans un backcourt complémentaire. Auquel cas il faudra impérativement se séparer du très apprécié Enes Kanter, un petit crève-coeur, et du 1er tour 2018 que les Hornets espèrent vraiment pouvoir décrocher pour avoir deux lottery picks. Willy Hernangomez, qui a de vraies qualités encore inexploitées et peut se révéler loin de Big Apple, compléterait le deal. Le trade : New York récupère Kemba Walker + Marvin Williams - Charlotte récupère : Enes Kanter, Willy Hernangomez et le 1er tour 2018.

Les trades hard en bonus

- Pop et RC Buford sentent qu'il y a une ouverture à l'Ouest et font tout pour faire venir le tandem Walker-Batum. Ils envoient Danny Green, Patty Mills, DeJounte Murray et Rudy Gay à Charlotte. Michael Jordan révèle qu'il est fan de DeJounte Murray depuis quatre ans et valide à la surprise générale. - LeBron James, qui adore Kemba Walker, pousse Koby Altman a dégainer pour un blockbuster trade tripartite. Les Cavs récupèrent DeAndre Jordan et Kemba Walker pour préparer le quatrième volet de la Guerre des Etoiles contre les Warriors. Charlotte voit débouler Isaiah Thomas, Jae Crowder, Ante Zizic et le 1er tour 2018 des Cavs. Les Clippers, venus mettre leur nez dans l'histoire, voient eux arriver Tristan Thompson, Khloé Kardashian et le fameux pick du 1er tour 2018 des Nets, lâché par Cleveland.  
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest