Al Jefferson arrêté en état d’ivresse, suspendu deux matches

C’est la période des arrestations en tout genre en ce moment dans le monde de la NBA. Après Carlos Arroyo vendredi, c’est Al Jefferson qui a été appréhendé par la police. Le Wolve s’est fait chopper à Minneapolis pour excès de vitesse et conduite en état d’ivresse après la défaite contre Portland samedi soir vers […]

Syra SyllaPar Syra Sylla | Publié  | BasketSession.com / NEWS
C’est la période des arrestations en tout genre en ce moment dans le monde de la NBA. Après Carlos Arroyo vendredi, c’est Al Jefferson qui a été appréhendé par la police. Le Wolve s’est fait chopper à Minneapolis pour excès de vitesse et conduite en état d’ivresse après la défaite contre Portland samedi soir vers 1h du mat’. Après avoir passé quelques heures au poste, Jefferson a du aller en découdre avec ses dirigeants. Il a évidemment présenté ses plus plates excuses :
« J’ai pris une mauvaise décision et j’en suis vraiment désolé. » déclarait-il dans une lettre destinée au proprio des Wolves Glen Taylor, à son coach, ses coéquipiers et aux fans .
Derrière, la sanction est vite tombée. Le pivot des Wolves a été suspendu deux matchs pour lesquels il ne sera pas payé. Cette boulette va donc lui coûter la modique somme de 300 000 dollars.
« Nous sommes déçus de ce qui est arrivé. Heureusement, personne n’a été blessé. » déclarait David Kahn, président des opérations des Wolves.
Bien entendu, Al regrette son geste, a appris de son erreur et assume pleinement ce qui lui arrive :
« En tant que leader de l’équipe, je sais qu’on attend beaucoup de moi et je m’en veux. Je comprend parfaitement la décision disciplinaire qui a été prise. » confiait Jefferson
Afficher les commentaires (27)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest