Andrew Wiggins recalé par la NBA, ça se complique pour GS

Non vacciné, Andrew Wiggins souhaitait obtenir une dérogation religieuse auprès de la NBA. Une requête refusée.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Andrew Wiggins recalé par la NBA, ça se complique pour GS

Andrew Wiggins n’a plus d’échappatoire et il va devoir faire un choix. L’ailier de 26 ans est le seul membre des Golden State Warriors non vacciné contre le COVID-19. En théorie, ça ne l’empêche pas de jouer cette saison. Mais dans les faits, le quotidien des athlètes NBA qui ne sont pas protégés sera particulièrement délicat avec des tests quotidiens et de nombreuses autres restrictions.

Encore plus pour ceux qui évoluent à San Francisco ou New York. En effet, ces villes ont mis en place une loi qui interdit l’accès aux grandes réunions publiques dans un lieu fermé pour toutes les personnes de plus de 12 ans non vaccinées. Pour faire plus simple : s’il continue de refuser les deux doses, le Canadien ne pourra pas jouer les matches à domicile des Warriors cette saison.

Il espérait obtenir une dérogation. Elles sont accordées selon deux motifs : médical et religieux. Andrew Wiggins avait tenté sa chance en avançant la deuxième raison. Mais la NBA, après étude du dossier, a refusé cette requête. Il n’y aura donc pas de passe-droit.

Ni les Warriors, ni la ligue ne peuvent forcer le jeune homme à se vacciner. Mais la saison pourrait être compliquée pour Golden State s’il ne change pas d’avis. Wiggins tournait tout de même à plus de 18 points par match et 38% de réussite aux tirs l’an dernier. C’est une pièce importante de la rotation, encore plus en l’absence de Klay Thompson, qui ne reviendra pas avant décembre.

Andrew Wiggins refuse d’être vacciné, les Warriors sont inquiets

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest