Appelez-le « Sugar K »

Auteur d'une prestation pleine de maîtrise face à Portland, Kawhi Leonard continue de poser les bases d'un futur radieux pour lui et pour les Spurs.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Appelez-le « Sugar K »
Il y a 13 ans, Paul Pierce inscrivait 42 points lors d'une défaite face aux Lakers. Un match marqué par une interview mythique livrée par Shaquille O'Neal, choqué par la prestation du jeune ailier des Celtics. "Je savais qu'il était capable de jouer, mais pas comme ça. Vous pouvez me citer, mon nom est Shaquille O'Neal et Paul Pierce est la putain de vérité". "The Truth", un surnom qui colle toujours à la peau de l'actuel joueur des Nets, honoré à l'époque qu'une star comme Shaq s'intéresse à lui.
"Quand vous êtes jeune et que vous recevez ce genre de compliments de la part de l'un des meilleurs joueurs, ça vous donne une confiance incroyable. Peu de joueurs recoivent un surnom et il faut réussir à le justifier match après match", avait expliqué Pierce dans Slam.
Depuis, le Big Cactus s'est entiché d'un autre joueur au point de lui offrir un surnom là aussi passé à la postérié. Un certain Dwyane Wade, dont la vitesse d'exécution lui a valu d'être appelé "Flash" depuis sa collaboration avec O'Neal. Aujourd'hui, le consultant de TNT s'est trouvé un nouveau poulain à affubler d'un surnom. Déjà auteur de playoffs phénoménaux la saison passée, Kawhi Leonard est reparti sur des bases très solides après une saison régulière mitigée et tronquée à cause d'une blessure. Face à Portland, dans le game 5, l'ancien de San Diego State s'est élevé au-dessus de la mêlée pour compenser la blessure de Tony Parker et prendre les rênes de l'équipe. Agressif offensivement, toujours impeccable sur son placement et ses choix défensifs, le joueur de 22 ans a été resplendissant sans donner l'air, encore une fois, d'être au maximum de son potentiel. Avec 22 points, 7 rebonds et 5 interceptions, Leonard a mené la danse et permis à San Antonio de creuser l'écart avant de se reposer en préparation de la finale de Conférence contre OKC ou Los Angeles. L'ailier texan est devenu au passage le second joueur de l'histoire de la franchise à placer au moins 20 points, 5 rebonds et 5 interceptions dans un match de playoffs. On l'a même vu se prendre pour Michael Jordan sur une contre-attaque éclair conclue par un dunk à une main (qu'il a énorme). [youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=6avVfKKZuIs[/youtube] Dans la foulée de son match, ce bon vieux Shaq n'a pas résisté à l'envie de rendre Kawhi Leonard un peu spécial. "Vous pouvez l'appeler Sugar K désormais", a lancé O'Neal, en référence au légendaire boxeur Sugar Ray Leonard. Comme disait Paul Pierce, seuls les joueurs spéciaux ont droit à un surnom. Leonard en est un, et on n'a certainement pas encore vu toute l'étendue de son talent.
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest