L’incroyable histoire de l’arrivée d’Andre Iguodala chez les Warriors

Membre important des Golden State Warriors depuis trois ans, Andre Iguodala a été pourtant tout proche de ne jamais rejoindre les Californiens. Une superbe histoire.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
L’incroyable histoire de l’arrivée d’Andre Iguodala chez les Warriors
Andre Iguodala dispose d'un rôle essentiel chez les Golden State Warriors. MVP des Finales 2015, l'ailier a réussi à devenir un membre essentiel de la franchise californienne en sortie de banc, notamment grâce à ses qualités défensives, qui ont gêné des superstars de la NBA comme Kevin Durant ou encore LeBron James. Sans lui, Golden State ne serait plus vraiment la même équipe. Et pourtant, en 2013, le joueur de 32 ans a été très proche de ne pas rejoindre cette équipe ! En effet, le General Manager des champions NBA en titre, Bob Myers, a réalisé cette confidence au micro de CBS Sports. Lors de la Free Agency 2013, le dirigeant ne parvenait pas à se séparer notamment du contrat d'Andris Biedrins, un sacrifice nécessaire pour pouvoir s'offrir les services d'Iguodala.
"Ce deal, je ne pensais pas qu'il allait se faire. Je passais mes nuits à discuter avec les autres équipes, pendant 8 ou 9 jours, durant des heures et des heures. Je me souviens, je disais même à ma femme que j'allais rentrer tard en lui confiant : 'Tu sais, le pire, c'est que c'est la chose la plus difficile que je tente de faire depuis le début de ma carrière, je donne vraiment tout, mais je ne vais pas pouvoir le faire'. Pendant toutes les négociations, je ne pensais pas être capable de trouver une solution. Mais je devais avoir la conscience tranquille, savoir que j'avais vraiment tout tenter", a raconté Bob Myers.
A cette époque, les rumeurs évoquaient effectivement cette volonté des Warriors de libérer une masse salariale importante, mais cette équipe était surtout associée à Dwight Howard. De son côté, Myers a assuré que Golden State avait désigné Andre Iguodala comme leur priorité, mais il s'agit bien évidemment d'une information impossible à vérifier.

Andre Iguodala était déterminé à venir

La chance des Californiens sur ce dossier, c'est que l'ancien joueur des Denver Nuggets a accepté de patienter pour venir à Golden State.
"Nous étions actifs sur le marché pour tenter de libérer de la masse salariale, j'ai appelé toutes les équipes de la NBA en demandant le prix à payer pour prendre certains contrats. Andre aurait pu signer ailleurs plus tôt, mais il a attendu encore et encore. A un moment, son agent Rob Pelinka nous a donné une deadline. Je lui ai même dit : 'Tu peux faire ce que tu veux, nous n'allons pas être en mesure de bouger l'argent. J'ai essayé, mais ça n'arrivera pas'."
Mais finalement, Myers a trouvé un accord avec le Utah Jazz (en envoyant Biedrins, Richard Jefferson et Brandon Rush) et a signé Andre Iguodala via un sign-and-trade pour 48 millions de dollars sur 4 ans en provenance des Denver Nuggets. Un acte fondateur du succès des Warriors sur les deux dernières années. Finalement, si le vétéran est aujourd'hui un membre essentiel de cette formation, c'est avant tout grâce à sa patience et sa véritable envie de rejoindre cette équipe.
"Heureusement, il n'avait pas pris la décision de rejoindre une autre équipe. Je félicite Andre car il a eu plus d'espoir que nous. Honnêtement, ça demande d'avoir un QI très élevé pour sélectionner une équipe et dire 'c'est cette équipe que je peux aider'. A cette époque, nous n'étions pas une équipe capable de gagner le titre NBA", a insisté Myers.
Et désormais, les Warriors sont plus que jamais en route pour réaliser un back-to-back en soulevant une nouvelle fois le trophée Larry O'Brien. Et sans aucun doute, l'arrivée d'Andre Iguodala a joué un rôle très important dans la progression de Golden State. Si ce dernier avait été un peu moins patient, l'histoire de la NBA aurait pu être totalement différente...
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest