Ben Simmons, le nouveau coup de pression des 76ers !

Le président des Philadelphia Sixers Daryl Morey a mis la pression sur Ben Simmons en évoquant un feuilleton bien parti pour durer.

Cédric EmésPar Cédric Emés | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Ben Simmons, le nouveau coup de pression des 76ers !

Le feuilleton Ben Simmons se poursuit chez les Philadelphia Sixers. Sans surprise, l'Australien souhaite toujours partir et ne fait rien pour arranger la situation. Viré de l'entraînement mercredi et suspendu par ses dirigeants, le talent de 25 ans se retrouve sur le carreau en raison d'une douleur au dos.

Une fausse blessure pour ne pas retrouver les terrains ? Il s'agit d'une possibilité... En tout cas, le président des Sixers Daryl Morey a tenu à lui mettre la pression. Alors que Philadelphia a toujours la main sur ce dossier en raison de son contrat (2025), Morey n'a vraiment pas l'intention de se précipiter.

"Vous allez penser que je plaisante, mais non. Cela peut prendre 4 ans. Les conditions n'ont pas changé, sauf si on peut échanger Ben Simmons contre un joueur capable de faire la différence. Nous sommes dans le 'prime' de la carrière de Joel... Donc ça peut prendre 4 ans.

Il ne s'agit pas d'une situation qui va se régler au jour le jour. Nous attendons le retour de Ben Simmons ou alors nous allons l'échanger contre un gars capable de faire la différence. Il n'y a pas une autre issue qui n'affecte pas nos chances de gagner le championnat dans le 'prime' de Joel", a estimé Daryl Morey pour The Mike Missanelli Show on 97.5 The Fanatic.

Bon, est-ce qu'il faut vraiment croire Morey ? On peut en douter. Quel intérêt pour les 76ers de conserver aussi longtemps Simmons ? Il ne veut clairement pas rejouer et va incarner un poison au sein du groupe.

Et justement, Philadelphie ne peut pas vraiment se permettre de "gâcher" les meilleures années de Joel Embiid. Et sans un trade du natif de Melbourne, cette équipe peut être compétitive, mais au point de rivaliser avec les Milwaukee Bucks et les Brooklyn Nets ? On en doute également.

Avec 146,6 millions de dollars sur son contrat, Ben Simmons incarne en plus un poids dans les finances de la franchise. Autant dire que les Sixers ne peuvent pas se contenter de l'écarter et d'avancer sans lui.

On peut comprendre la volonté de Daryl Morey de ne pas l'échanger contre des propositions faibles... mais il a été aussi trop gourmand par le passé. Et Philadelphie risque de devoir revoir ses exigences à la baisse. Ou alors ce cirque va effectivement durer des années et les deux parties seront perdantes.

Joel Embiid en a « plus rien à faire » de Ben Simmons !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest