Boris Diaw, la vraie clé des Finales ?

Sa polyvalence offensive et défensive fait de Boris Diaw le vrai facteur X et l’une des principales clés des Spurs dans ces Finales NBA 2014.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
Boris Diaw, la vraie clé des Finales ?
Ceux qui n’ont pas eu la chance de voir le Game 1 des Finales NBA ont dû se dire que Boris Diaw n’a pas franchement réussi son match en jetant un coup d’œil rapide au boxscore. S’il a pris 10 rebonds, le capitaine des Bleus n’a mis que 2 points, ne rentrant qu’un de ses 5 tirs. Mais ceux qui ont vu la rencontre savent à quel point Diaw a été une nouvelle fois essentiel pour les San Antonio Spurs : l’attaque texane repose bien plus sur lui que ce que ses stats au scoring peuvent laisser penser, alors que son apport en défense a été déterminant. Si les stats ne sauront jamais rendre justice à l’importance de Boris Diaw pour SA, aller un peu plus loin dans l’analyse statistique que la simple lecture du boxscore permet de mieux appréhender son énorme impact, qui sera l'une des clés de cette finale.

Boris Diaw, une clé pour la défense des Spurs

Sur une moyenne de 100 possessions, la défense des San Antonio Spurs lors du match 1 a encaissé 30 points de moins quand il était sur le terrain que quand il était sur le banc. Une différence que l’œil profane ne voit pas forcément : Boris Diaw n’est pas un joueur qui donne l’impression de totalement séquestrer son adversaire, ni un protecteur de cercle qui enchaîne les contres spectaculaires. Mais son intelligence de jeu et son gabarit lui permettent de faire un excellent travail et d’être décisif face à une équipe comme Miami :
« En défense, même s’il a un peu de poids, il fait son travail dès le début et se positionne très bien. Il nous permet de jouer grand et de faire du small ball en même temps », explique Gregg Popovich.
C’est sur ce dernier point qu’il est l’une des principales clés de ces Finales NBA. Grâce à son gabarit qui lui confère une vraie polyvalence défensive, les Spurs ont une variable d’ajustement pour répondre aux choix offensifs du Heat, et notamment à leur small ball, quand Chris Bosh joue au poste 5. Car Boris Diaw peut défendre sur des extérieurs, tout en garantissant du rebond et de la protection de la peinture, sa compréhension du jeu lui permettant d’être performant sur les aides et rotations. D’ailleurs, si Kawhi Leonard est le principal joueur missionné sur LeBron James, Boris intervient également sur le meilleur joueur du monde, montrant là aussi sa polyvalence :
« Si je défends sur lui, j’essaie d’utiliser ma longueur, parce que je suis un peu plus grand que si c’est un arrière qui défend sur lui. Il est bien plus rapide que moi alors je dois lui donner très peu d’espace. »
Intérieur, extérieur, Boris Diaw peut s’occuper de n’importe qui en défense. Comme il peut s’occuper un peu de tout en attaque.

Une polyvalence décisive dans l’attaque de SA

Là encore, ça peut se voir en étudiant les stats de manière un peu plus poussée qu’en matant le boxscore. Quand il a mis 26 pts contre OKC, la stat ne suffisait pas à rendre compte de son apport. Et c’était pareil jeudi quand il a mis 2 pts. Ainsi, si Tony Parker est celui qui a touché le plus de ballons dans cette partie et réalisé le plus de passes, Boris Diaw est arrivé 2ème dans ces deux catégories, avec 71 ballons touchés et 63 passes – dont 6 décisives. Une indication forte de l’importance du Français dans la mise en place du plan de jeu de Gregg Popovich. D’ailleurs, c’est le joueur qui a fini la rencontre avec le meilleur différentiel de la partie : +30. Son sens du jeu, sa taille et sa capacité à créer du spacing pour son équipe constituent un rouage essentiel à la mécanique Spurs, une pièce qui garantit la fluidité de la symphonie offensive texane. Quand Boris Diaw était sur le parquet, l’attaque de San Antonio tournait à une moyenne de 133,9 pts pour 100 possessions. Quand Babac se reposait sur le banc, ça chutait à 78,9… Logiquement, Gregg Popovich est dithyrambique à son sujet. Et sans surprise, c’est son QI Basket et sa polyvalence qu’il a tenu à souligner.
« C’est un joueur très, très polyvalent », confiait-il hier. « Certains joueurs ont un sens du jeu et du basket meilleur que les autres. Et il est l’un de ceux-là. Il est un excellent passeur. Il a une vision du jeu quasiment spatiale. Il sait où sont les gens. Il sait où la balle doit aller. Il anticipe. »
Ses aptitudes font de lui un joueur inclassable – et parfois même incompris. S’il peut ressembler un peu rapidement à un de ces 4 mobiles qui étirent les défenses, Boris Diaw est bien plus que ça. Sa capacité à driver et créer du jeu grâce à sa vision exceptionnelle le distingue de tous ces joueurs dont on ne sait pas trop s’ils sont des 3 ou des 4. Dans sa carrière, Babac a joué à tous les postes (oui, tous, souvenez-vous quand il défendait sur Yao Ming quand il évoluait à Phoenix) et son panel ultra-large est une clé majeure pour les Spurs pour résoudre toutes les équations que les adversaires peuvent leur proposer.
« J’ai toujours fait un peu de tout sur le terrain », explique Boris Diaw. « J’ai toujours plutôt été un 3 qui pouvait jouer 1 ou 2, ou qui pouvait aider au poste 4 ou 5. Depuis quelques années, j’ai plus été un 4, mais qui toujours loin du panier, qui essaie d’être face au cercle plutôt qu’à l’intérieur. »
Des aptitudes qui, cette année plus encore que les précédentes, ont changé son équipe à en croire Tim Duncan :
« Il a ces qualités techniques, et avoir le corps qu’il a et faire ce qu’il fait, particulièrement dans ces playoffs cette année, ça a été un boost énorme pour nous et ça a réellement changé notre équipe. »
Suffisant pour que Boris Diaw remporte son premier titre NBA ? En tout cas, s'il n'est pas la plus grande star de cette opposition, il en est très certainement la principale clé. Alors si le vrai facteur X des Spurs pendant cette postseason continue sur cette lancée, les Finales 2013 pourraient bientôt n’être qu’un lointain souvenir…

Les highlights de Boris Diaw dans le Game 1

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=Re5PRqdaUtA[/youtube] Via HighlightHD
Afficher les commentaires (13)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest