Malcolm Brogdon et Danilo Gallinari aux Celtics : “un grand jour”

Malcolm Brogdon et Danilo Gallinari, qui viennent de rejoindre les Boston Celtics, ont donné leur première conférence sous leurs nouvelles couleurs.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Malcolm Brogdon et Danilo Gallinari aux Celtics : “un grand jour”

"C’est un grand jour pour les Celtics", a assuré Brad Stevens, aux côtés de ses deux recrues. Alors qu’ils se montraient sous leurs nouvelles couleurs pour la première fois, Malcolm Brogdon et Danilo Gallinari n’ont pas caché leur excitation et leurs ambitions. Les deux joueurs espèrent aider Boston à remporter un titre dès l’année prochaine.

L’un comme l’autre a une attache particulière à la franchise. À travers leur famille, ils ont créé un lien avec les Celtics. Le fait de les rejoindre a donc quelque chose de spécial à leurs yeux.

"J’ai grandi avec mon père, depuis que je suis tout petit, dans une famille de fan des Celtics. Un grand fan de Larry Bird. Alors, quand l’offre des Celtics était sur la table, c’était presque une évidence. […] C’est un rêve de jouer ici. J’en ai rêvé pendant longtemps", a déclaré Gallinari.

"Mon grand-père, qui est décédé il y a quelques années, était le plus grand fan de Bill Russell et de Red Auerbach. J’adore les Celtics. C’est un honneur de porter ce maillot. C’est un privilège", a surenchéri Brogdon.

Les recrues parfaites pour les Celtics ?

Malcolm Brogdon, en particulier, est perçu comme une superbe addition pour l’effectif de Boston. Stevens ressentait le besoin de renforcer l’équipe avec un nouveau playmaker et semble avoir résolu le problème avec l’arrière. Sortir du banc, ce que l’on attend de lui sur le papier, ne le dérange d’ailleurs pas le moins du monde.

"Je veux juste gagner. Peu importe ce que cela implique. […] Tout ce que Ime (Udoka) attend de moi, je suis prêt à le faire. Cette équipe a déjà quelque chose de spécial. Je veux y contribuer. Je veux juste y contribuer. Mon playmaking, mon tir, ma capacité à jouer en dehors du ballon. Je peux défendre des postes 1 à 4. Je veux juste contribuer", répète l’ancien joueur des Pacers.

De son côté, Danilo Gallinari ajoute de la profondeur au roster. La saison dernière, Danilo Gallinari affichait des moyennes de 11,7 points et 4,7 rebonds aux Hawks. Son exercice le moins prolifique depuis son année rookie en 2009. Un apport précieux pour la second unit.

"Je suis un joueur plutôt polyvalent. J’ai évolué dans beaucoup de systèmes et il y a beaucoup de choses que je peux bien faire. Je pense que je peux vraiment m’intégrer ici et aider l’équipe à gagner", a assuré l’ailier italien.

Malcolm Brogdon à Boston, c'est discrètement l'un des coups de l'été

Un objectif commun : le titre

Alors que les Celtics viennent de disputer les Finales NBA, ils espèrent aller encore plus loin l’année prochaine. Le titre est clairement l’objectif. Les nouveaux arrivants sont dans la même optique. À 29 ans pour Brogdon et 33 pour Gallinari, gagner une bague est une priorité absolue.

"Gagner un titre est une chose à laquelle je pense constamment à ce stade de ma carrière", a confié Danilo Gallinari.

"Je suis dans mon prime. J’ai 29 ans. J’ai connu la victoire à Milwaukee, une saison solide à Indiana et deux plus difficiles. C’est tout ce que je voulais : revenir à ce niveau. C’est le moment parfait pour moi. Ici, à Boston, nous savons que nous avons une chance de faire quelque chose de spécial. Maintenant, c’est à nous de saisir cette opportunité", a ajouté Malcolm Brogdon, confiant.

Prenant la mission très au sérieux, les deux ont déjà discuté avec tous les membres de l’équipe. Ils assurent que tout le monde a hâte de commencer à travailler ensemble plus tard dans l’été. Les Celtics vont au-devant de grandes ambitions pour 2023 et n’auront pas beaucoup de temps pour se reposer.

Celtics et Bucks, les nouveaux favoris des bookmakers pour le titre 2023

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest