Malcolm Brogdon à Boston, c’est discrètement l’un des coups de l’été

Malcolm Brogdon à Boston, c’est discrètement l’un des coups de l’été

Finalistes, les Boston Celtics ont fait une super affaire en allant chercher Malcolm Brogdon aux Indiana Pacers.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus

La gestion des dossiers Kevin Durant et Kyrie Irving, deux superstars des Brooklyn Nets sur le départ, occupent l’attention de la NBA. Au point où le marché est presque au point mort puisque les agents attendent en partie leurs transferts pour aller combler les trous dans des effectifs éventuellement décimés après des deals qui s’annoncent massifs. Les Boston Celtics, eux, n’ont pas que ça à faire. Ils se sont offerts Malcolm Brogdon, qui débarque en provenance des Indiana Pacers en l’échange d’un tour de draft et de cinq joueurs peu utilisés.

Sacrée belle affaire sur le papier. Le combo guard de 29 ans n’est pas une star au sens premier du terme – pas loin d’être All-Star en 2021 tout de même – mais c’est un basketteur très solide, capable de jouer sur les deux positions du backcourt, à l’aise avec ou sans le ballon, adroit, passeur plus que correct, bon défenseur, etc. Le joueur idéal pour compléter une formation en mesure de jouer le titre. D’ailleurs, c’est évidemment son ambition dans le Massachusetts.

« Je veux gagner. J’ai déjà été concerné par mes stats. Mais je ne vais pas me soucier de ça à Boston. Ces gars ont prouvé qu’ils pouvaient gagner. J’espère être l’une des pièces qui va les aider à passer ce cap pour aller au bout », confie l’intéressé.

Finalistes malheureux contre les Golden State Warriors, les Celtics avaient ciblé deux besoins pour la saison prochaine : trouver un playmaker de qualité et apporter de la profondeur à cet effectif. C’est exactement ce qu’ils ont réussi à travers le transfert de Malcolm Brogdon. Il a tout de même compilé 6,3 passes en 3 saisons avec la tunique des Pacers. Même si ce n’est pas un gestionnaire d’élite comme Luka Doncic, comparaison de toute façon injuste, c’est un bon manieur de ballon capable de créer du jeu pour lui-même et pour les autres.

Encore plus s’il ne se retrouve « que » troisième option derrière Jayson Tatum et Jaylen Brown. Là, ça devient vraiment intéressant (et terrifiant ?). C’est même à se demander pourquoi plus de candidats au titre n’ont pas essayé de remporter les enchères vu la faible mise posée par Boston.

Brogdon ne sera peut-être pas titulaire mais il jouera forcément des grosses minutes. C’est le genre de joueur qu’il vaut mieux avoir dans son équipe dans les moments clés de matches à enjeux. Un basketteur propre qui ne fera pas d’erreurs. En ajoutant en plus Danilo Gallinari tout en conservant toute leur ossature, les Celtics ont vraiment frappé fort. Cette équipe paraît déjà en mesure de faire encore un peu mieux la saison prochaine.

Les Celtics récupèrent Malcolm Brogdon, coup de tonnerre à Boston !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest