Les Celtics se méfient des Pistons

Les "Bad boys" de 'Motor City' seraient-ils de retour ? Pas vraiment mais ça n'empêche pas les Boston Celtics de redouter l'affrontement avec les Detroit Pistons.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Les Celtics se méfient des Pistons
Les Boston Celtics et les Detroit Pistons affichent exactement le même bilan comptable avant de s’affronter cette nuit au TD Garden. 12 victoires et 14 défaites. Pourtant, les hommes de Brad Stevens sont en tête de leur division. Ceux de Maurice Cheeks ? Déjà bien loin des Indiana Pacers dans la Centrale. Même si Detroit l’emporte ce soir, la maison verte conservera sa quatrième place – devant les Pistons – au sein de la Conférence Est. Tel est l’avantage d’évoluer cette saison au sein de l’Atlantique division (qui est entrée dans un mauvais cycle, tout simplement). Même s’ils conservent les devants au classement, les Celtics se méfient de ‘Motor City’.
« J’ai toujours pensé qu’ils avaient l’une des équipes les plus talentueuses, surtout à l’Est », reconnaît Brad Stevens au Boston Herald. Leur poste 3, Josh Smith, joue comme un All-Star et il n’a pas le même gabarit que votre poste 3 habituel. Monroe peut scorer au poste bas ou à mi-distance, ils ont le prochain pivot athlétique – autre que Dwight Howard – avec Andre Drummond. Ils ont des bons joueurs extérieurs comme Chauncey (Billups), Rodney (Stuckey) et Brandon (Jennings). Il y a plein de gars qui peuvent faire plein de choses donc ils ont un groupe formidable. »
Si on peut douter de la véritable complémentarité des joueurs, il est évident que les Pistons ont du talent à disposition. Notamment dans la raquette avec Drummond, Monroe et Smith. Les troupes de la Motown devraient d’ailleurs abreuver leurs intérieurs de ballons face à des Celtics pas vraiment terrifiants dans la peinture.
« Leur stratégie sera différente de celle face aux Pacers (victoire des Pistons sur le parquet d’Indiana avant-hier). Mais nous sommes prêts », prévient Jeff Green.
Lors de leur dernier affrontement, les Detroit Pistons avaient pris le dessus sur les Boston Celtics en dominant leurs adversaires aux rebonds. Les petits hommes verts savent donc à quoi s’attendre. Mais de toute façon, peu importe, pour dépasser les C’s en fin de saison – dans le cas où Boston conserve la tête de la division Atlantique – les Pistons devront afficher le troisième meilleur bilan de la Conférence Est…
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest