Bradley Beal pense à une nouvelle arme fatale inspirée de Damian Lillard

Bradley Beal sait qu'il va devoir en faire plus pour que Washington soit compétitif cette saison. Piquer l'une des armes préférées de Damian Lillard peut être une bonne idée.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Bradley Beal pense à une nouvelle arme fatale inspirée de Damian Lillard

Bradley Beal et Damian Lillard ont peu de chances de jouer ensemble dans un futur proche, mais ça n'empêche pas le premier d'apprécier le second et de vouloir s'en inspirer. Alors qu'il devrait bien débuter la saison avec les Washington Wizards malgré les rumeurs, Beal aimerait piquer l'une des armes préférées de celui avec lequel il aurait normalement dû disputer les Jeux Olympiques au Japon.

"Je veux prendre des tirs à 3 points de plus loin. Je ne vais pas essayer de rivaliser avec Dame. Je ne suis pas 'Logo Lillard'. Mais j'ai vraiment de tirer de bien plus loin et de prendre plus de tirs à 3 points".

Tout le monde sait que je dois en prendre plus. Même les médias le disent tout le temps. Après, évidemment, il faudra que je les mette", a expliqué Bradley Beal à NBC Sports Washington.

Bradley Beal a tenté 6.2 tirs à 3 points la saison dernière, sa plus faible moyenne depuis la saison 2015-2016. Etonnant dans une ligue où les arrières les plus prolifiques de la ligue prennent toujours plus de tirs extérieurs. L'adresse à 3 points a également chuté et le All-Star des Wizards a même affiché le plus faible pourcentage de sa carrière from downtown (34.9%).

Boston prolonge un joueur... pour préparer le trade de Bradley Beal ?

La clé se situe sans doute aussi dans la manière dont Beal prend les tirs en question. Plus que jamais, il a été la cible des défenses adverses la saison dernière. Le n°3 de la Draft 2012 est plus à l'aise dans un registre de catch and shoot devenu de plus en plus rare pour lui avec son changement de statut.

Avec l'arrivée de Spencer Dinwiddie pour le décharger de certaines responsabilités en termes de playmaking, Bradley Beal retrouvera peut-être une forme de liberté. Assez pour avoir le loisir de dégainer davantage à 3 points et de plus loin ? Réponse dans les premières semaines de la saison, d'ici un mois et demi.

Bradley Beal et Zach LaVine, les vraies cibles des Knicks en 2022

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest