Brandon Jennings : « Je viens de connaître ma pire saison »

Après une dernière saison catastrophique, Brandon Jennings s'est remis en question et il se dit prêt à relancer les Detroit Pistons.

Damien Da SilvaPar Damien Da Silva | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Brandon Jennings : « Je viens de connaître ma pire saison »
La première saison de Brandon Jennings aux Detroit Pistons n'a pas franchement été une réussite. Avec une blessure à la mâchoire juste avant le début de l'année, le meneur n'a jamais pris la mesure de son rôle à Motor City. Au sein d'une équipe complétement catastrophique dans son jeu malgré un roster très intéressant, le natif de Los Angeles a déçu par son manque d'adresse et sa faible implication défensive. À l'aube de cette nouvelle saison, Brandon Jennings semble s'être remis en question et il est revenu avec humilité sur ses performances de l'an dernier :
"Je vais être honnête, je viens de connaître ma pire saison. J'ai eu plusieurs difficultés, ma blessure à la mâchoire, ma perte de poids, je n'ai pas été capable de jouer en pré-saison, j'ai raté des matches. J'ai eu du mal à retrouver du rythme, puis il y a eu le licenciement de Mo Cheeks et j'ai eu un nouveau coup au moral, juste la pire saison de ma vie", a déclaré Brandon Jennings au Detroit News.
Mais cette année, Brandon Jennings compte bien participer au redressement de la franchise. Satisfait de la nomination de Stan Van Gundy, le meneur de 24 ans a travaillé dur tout l'été et il a repris du poids afin d'être prêt pour le début de la saison régulière. Preuve du nouvel état d'esprit régnant au sein de l'équipe, ils sont 15 joueurs à travailler ensemble depuis quelques semaines alors que le training camp ne débute que dans 2 semaines. En tout cas, l'ancien des Milwaukee Bucks a une revanche à prendre :
"Cette année sera différente. Nous n'avons pas été en playoffs depuis 2009, il est temps d'y retourner."
Même si l'effectif est plutôt intéressant, il faudrait un petit miracle pour voir une qualification des Pistons pour les playoffs. Néanmoins, la conférence Est reste très ouverte et sur le papier, Stan Van Gundy dispose d'un groupe de qualité. Si jamais le nouveau coach/président de la franchise parvient à donner une cohésion à cette équipe, tout est possible.
Afficher les commentaires (6)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest