Brandon Roy veut revenir en force

Brandon Roy n’a pas l’intention de reprendre petit à petit, il veut dominer.

Théophile HaumesserPar Théophile Haumesser  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Brandon Roy veut revenir en force
Parmi les points d’interrogations qui ponctuent encore le potentiel des Wolves cette saison, le plus gros concerne Brandon Roy. En misant sur l’ancienne star des Blazers, Minnesota pourrait avoir fait un coup gagnant… à condition que les genoux fragiles de ce superbe joueur tiennent cette fois le coup. Mais alors qu’on pouvait s’attendre à ce que Roy choisisse de revenir progressivement pour retrouver son meilleur niveau, il semblerait qu’il veuille au contraire se donner directement à fond pour retrouver son jeu et le statut qui était le sien.
« Je veux arriver et avoir un impact immédiat », a-t-il expliqué.
Cela fait déjà de longues semaines qu’il a repris l’entraînement avec quelques membres du staff et joueurs de Minny (notamment Nikola Pekovic, Chase Budinger, Malcolm Lee et Anthony Toliver) et Brandon retrouve ses sensations et sa condition physique.
« Je veux être prêt à apporter. Beaucoup de gens pense que je vais être limité, je leur dis “Très bien, pensez ça si vous voulez”. Je ne fais attention à rien, j’ai confiance dans le fait que tout va bien se passer. »
Jusqu’ici, tout semble bien se dérouler même si la vraie question sera de voir comment le corps réagira à la répétition des efforts durant le training camp et la saison officielle.
« Il joue de mieux en mieux et c’est exactement le signe qu’on espérait », raconte Shawn Respert l’un des membres du coaching staff. « Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas joué dans des 5x5 de haut niveau, mais on voit qu’il s’était déjà bien préparé. Une fois qu’il est dans le rythme et qu’il commence à trouver son deuxième souffle, il revient vraiment au level qu’on a pu le voir atteindre par moment durant sa carrière. »
Encourageant donc, d’autant que le genou semble tenir pour l’instant.
« Je n’ai eu aucun retour en arrière. Rien ne m’empêche de revenir à jeu d’avant. Ça va simplement me demander du travail et de retrouver mon rythme. »
C’est franchement tout ce qu’on lui souhaite. Avec Kevin Love, Andrei Kirilenko, Budinger, Pekovic, Roy et, espérons le, bientôt Ricky Rubio à bord, ainsi que Rick Adelman pour faire tourner tout ça, Minnesota a, sur le papier, l'une des équipes les plus intrigantes et excitantes de la ligue. Si le club est épargné par les blessures, la longue période de sevrage de playoffs pourrait enfin prendre fin.  

Pour rappel, en forme, Roy était capable de ce genre de choses

http://www.youtube.com/watch?v=KnGs57A-O0w
Afficher les commentaires (18)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest