Bucks, Sixers, Nets ou Knicks : La preuve que tout évolue très vite en NBA

Risées de leur Conférence il y a quatre ans, les Bucks, les Sixers, les Nets et les Knicks figurent aujourd’hui parmi les meilleures équipes à l’Est.

Onyeka StankovicPar Onyeka Stankovic | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Bucks, Sixers, Nets ou Knicks : La preuve que tout évolue très vite en NBA

En NBA, rien n’est acquis et se maintenir au plus haut niveau est une mission bien délicate. Même plutôt un parcours du combattant. La ligue fermée et le système de draft permet – du moins en théorie – aux équipes les plus faibles de revenir un jour sur le devant de la scène. Alors, bien sûr, dans les faits, ça ne marche pas toujours. Mais les Milwaukee Bucks, les Brooklyn Nets ou encore les Philadelphia Sixers prouvent qu’il est possible de rapidement se relever.

Pourquoi ? Parce que toutes ces franchises trustaient les bas fonds des classements de la Conférence Est il y a cinq ans ! Comme le rappelle un utilisateur du forum Reddit, ces équipes se classaient aux dernières places en 2016. Les Bucks étaient douzièmes avec 33 victoires et 49 défaites. Ils pointaient juste devant les Knicks (32-50). On retrouvait ensuite les Nets (21-61) puis enfin les Sixers (10-72).

L’ironie, c’est que ces quatre formations sont désormais en tête à l’Est cette saison ! Les Sixers, Bucks et Nets font même figure de candidat au titre. Alors qu’est-ce qui a changé depuis ? Ont-elles vraiment drafté un super talent ? Philly a par exemple pu récupérer Ben Simmons avec le premier choix de la draft 2016. Mais avant ça, la franchise avait déjà sélectionné Joel Embiid en 2014. Pareil pour Milwaukee qui développait Giannis Antetokounmpo depuis 2013.

Les Nets profitent eux des signatures de Kevin Durant et James Harden. Donc oui, ça peut aller vite, mais finalement pas tant que ça. Le processus est plus long. Et il faut aussi une part de chance dans tout ça.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest