Carmelo Anthony révèle pourquoi il a été obligé de quitter Denver

Carmelo Anthony ne voulait pas partir de Denver à tout prix à l'époque. Il a donné sa version des faits, 10 ans après.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Carmelo Anthony révèle pourquoi il a été obligé de quitter Denver

Carmelo Anthony tient absolument à ce que les fans des Denver Nuggets gardent une bonne image de lui. Parti pour New York via un trade après avoir passé les 8 premières années de sa vie de joueur NBA dans le Colorado, "Melo" a tenu à donner sa version des faits lors de son passage dans le podcast "All the Smoke" de Matt Barnes et Stephen Jackson.

"Contrairement à ce que tout le monde croit, je n'ai jamais voulu quitter Denver. Je ne l'ai jamais dit avant, mais je ne voulais pas partir, on m'a mis dos au mur.

On venait de jouer la finale de la Conférence Ouest en 2009. Tu es censé t'appuyer là-dessus pour la suite et continuer de construire en ajoutant des joueurs. Pas en foutant en l'air le noyau dur. Ils se sont débarrassés de Dahntay Jones, qui était une pièce essentielle. Puis ils ont dit : 'On ne va pas prolonger Chauncey Billups et on va trader JR Smith'.

Puis ils n'ont pas renouvelé le contrat Kenyon Martin alors que le lockout approchait. Je n'allais pas rester pour reconstruire. Pas après qu'on soit allé en finale de Conférence. On aurait dû construire, pas reconstruire.

Je suis allé les voir. Je leur ai dit : 'Je ne veux pas partir, mais si vous êtes sur ce mode-là, il est temps pour moi d'aller voir ailleurs".

Carmelo Anthony pense qu'il aurait dû être Rookie de l'année plutôt que LeBron

Peu après, les Nuggets ont donc envoyé Carmelo Anthony aux New York Knicks dans un gigantesque deal. Cette version des faits proposée par Melo ne semble pas franchement du goût de George Karl, le coach des Nuggets à l'époque. Les deux hommes sont en froid et Karl a récemment reproché au nouveau joueur des Los Angeles Lakers d'avoir été trop individualiste et pas assez impliqué défensivement. Sa réponse aux déclarations de son ancien joueur est aussi courte qu'équivoque...

Carmelo Anthony n'a toujours pas digéré sa brouille avec Phil Jackson

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest