Comment Joel Embiid a profité de l’absence de Ben Simmons pour devenir un playmaker

Un mal pour un bien ? En l'absence de Ben Simmons, coincé dans son placard doré, Joel Embiid est devenu un joueur encore plus monstrueux.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Comment Joel Embiid a profité de l’absence de Ben Simmons pour devenir un playmaker

Joel Embiid est à nouveau en train de réussir une saison de calibre MVP. Sauf que cette fois, il le fait sans l'aide de Ben Simmons, dont on connaît les talents de playmaker et de défenseur. La situation autour de l'Australien a poussé Embiid à modifier un peu son approche et sa façon de jouer.

Le Camerounais est lancé sur les bases de sa meilleure saison au scoring (28.7 points par match) et, plus intéressant encore, à la passe, où il compile 4.3 assists en moyenne. Il a expliqué cette semaine de quelle manière il opérait désormais au regard de la redistribution forcée des cartes dans le roster.

"En ce qui concerne le scoring, avec les progrès que j'ai réalisés offensivement ces deux ou trois dernières années en devenant un joueur complet, je savais que je pouvais devenir l'un des meilleurs scoreurs en NBA. Pour ce qui est de la création, ça a toujours été en moi, mais cette saison il y a plus de liberté pour remonter la balle ou la pousser en contre-attaque.

Ben Simmons va rester aux Sixers, Morey veut l'échanger contre James Harden

Je peux le faire plus souvent cette année. Avant, on avait un joueur qui était tellement bon en transition qu'il fallait l'alimenter pour qu'il puisse attaquer. Son absence a créé un vide dans cette catégorie. C'est pour ça que j'ai décidé d'élever mon jeu à un niveau supérieur dans ce registre.

J'ai encore du travail et je peux ajouter bien d'autres choses à mon jeu, que ce soit sur le pick and roll ou ailleurs. Mais en tout cas, ça a toujours été en moi", a-t-il expliqué dans des propos relayés par USA Today.

Joel Embiid a bien fait de prendre les devants plutôt que d'attendre de voir si son camarade allait un jour revêtir à nouveau un maillot des Sixers. Philadelphie est de retour dans le top 5 à l'Est et la volonté d'Embiid de prendre totalement le jeu à son compte n'y est pas pour rien. Evidemment, lorsque viendront les playoffs, il lui faudra quand même un petit coup de pouce, que ce soit de la part de ses coéquipiers actuels ou d'une éventuelle recrue si Daryl Morey finit par transférer Ben Simmons...

Joel Embiid, inarrêtable du début à la fin !

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest