CQFR : Mitchell fait payer les Knicks, les Lakers ont gagné un match !

CQFR : Mitchell fait payer les Knicks, les Lakers ont gagné un match !

Voici ce qu'il fallait retenir des 8 matches de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS / Récap

Les résultats de la nuit en NBA

Pelicans @ Clippers : 112-91
Wizards @ Celtics : 94-112
Knicks @ Cavs : 108-121
Warriors @ Pistons : 114-128
Wolves @ Spurs : 98-107
Magic @ Mavs : 105-114
Rockets @ Suns : 109-124
Nuggets @ Lakers : 110-121

---

- On se doutait que Donovan Mitchell préparait quelque chose pour faire regretter aux Knicks de ne pas avoir conclu de trade avec le Jazz pour le faire revenir à la maison. "Spida" a fait encore plus que ce que l'on pouvait imaginer, en poursuivant son superbe début de saison avec sa nouvelle équipe. Mitchell a claqué 38 points et 12 passes (son record en NBA) pour permettre à Cleveland de renverser New York dans le 4e quart-temps, avec un show à 3 points (8/13) et du playmaking de haut niveau d'entrée de jeu.

Encore menés à 5 minutes de la fin, les Cavs se sont aussi appuyés sur Kevin Love (29 pts, avec 8 paniers à 3 pts) et Dean Wade, qui a sans doute réussi son meilleur match en NBA (22 pts) et marquera vraisemblablement plus l'histoire de la franchise que son glorieux homonyme Dwyane.

Evan Fournier a fini co-meilleur marqueur des Knicks avec 16 points.

- Les paris commençaient à être pris sur la date à laquelle les Lakers remporteraient leur premier match de la saison. Après 5 défaites en 5 matches, Los Angeles s'est payé Denver pour sortir de la torpeur. Les Nuggets n'étaient pas dans un grand jour, mais ça ne doit rien enlever au fait que, cette fois, les hommes de Darvin Ham ont réussi à être à peu près constants et à finir le job.

Le retour d'Anthony Davis (23 pts, 15 rbds, +15 de +/-) a fait beaucoup de bien, LeBron James a été à la baguette (26 pts, 8 pds, 6 rbds).

Plus étonnant, Russell Westbrook a été très bon en sortie de banc. C'est fou d'avoir envie de s'enflammer parce qu'un ancien MVP finit en 18-8-8 en sortie de banc, mais la vibe était bonne ce coup-ci. Westbrook a apporté du punch et a même eu droit à des moments d'interaction agréables avec les fans, à mille lieux des insultes reçues lors de ses dernières sorties du terrain. En 32 minutes, Westbrook a posé le meilleur différentiel +/- de l'équipe : +18, marquant même deux paniers à 3 points.

- Les Mavs se sont refait la cerise au niveau de la confiance après leur dramatique craquage contre OKC la veille. Luka Doncic s'en voulait d'avoir mal géré la fin de match face au Thunder et a évacué sa frustration sur le Magic. Résultat, encore une perf individuelle démentielle pour le Slovène : 44 points (30 en première mi-temps) et 5 passes à 17/26.

Là où Dallas peut se féliciter, c'est d'avoir réussi à faire en sorte que Paolo Banchero finisse pour la première fois sous les 20 points en NBA. Le n°1 de la Draft s'est contenté de 18 points (6/20), mis en difficulté par la bonne défense texane sur lui. Si un "mauvais" Banchero est un Banchero à 18 points, il y a quand même de quoi paniquer pour les adversaires d'Orlando dans les années à venir.

- Devin Booker a joliment fêté son 26e anniversaire. Les Suns ont dominé Houston avec 30 points pour l'arrière All-Star, qui fait un début de saison de très haut niveau sans faire autant parler de lui que d'autres prétendants naturels au titre de MVP. Booker shoote à 52% depuis la reprise et s'installe encore un peu plus comme le patron de cette équipe après avoir laissé Chris Paul diriger le show ces deux dernières saisons. CP3 n'est d'ailleurs pas en reste, puisqu'il a encore été capable de poser 10 points et 15 passes face à son ancienne équipe. Phoenix est à 5-1 et occupe la tête du classement à l'Ouest à égalité avec Portland.

- Les Warriors ne sont pas très rassurants et Antoine s'est justement occupé de leur cas dans un article matinal que l'on vous enjoint à lire pour comprendre pourquoi les champions en titre font un peu grincer des dents.

Du côté Pistons, leurs bourreaux du jour, le quatuor Bey-Cunningham-Stewart-Bogdanovic a été impressionnant, avec minimum 20 points chacun. Killian Hayes est entré en jeu 18 minutes. Si le Français ne trouve toujours pas la voie de l'adresse offensive, il a apporté 4 points (à 2/7), 5 passes, 2 rebonds et 1 contre.

Les Warriors battus par les Pistons, leur début de saison fait grincer des dents

- Zion Williamson a drôlement bien récupéré de son souci à la hanche. L'intérieur des Pelicans a activement participé à la victoire de son équipe sur le parquet des Clippers, avec 21 points, 12 rebonds et 7 passes. NOLA a accéléré en deuxième mi-temps contre une équipe toujours privée de Kawhi Leonard et au sein de laquelle Paul George (14 pts à 5/19) a beaucoup de mal depuis la reprise.

Nicolas Batum n'a pas échappé au petit naufrage des Clippers pour cette 4e défaite en 6 matches depuis le début de la saison : 3 points, 2 rebonds et 1 contre à 1/5 pour le capitaine de l'équipe de France.

- Pour une équipe qui était censé avoir le roster le moins compétitif de la ligue et qui sort d'un scandale pas simple à gérer autour de Josh Primo, les Spurs sont quand même drôlement impressionnants. San Antonio a gagné son 5e match de la saison (sur 7) en disposant encore une fois de Wolves trop irréguliers pour le moment.

Keldon Johnson (25 pts) joue comme un champion olympique (dans quelques années beaucoup se planteront dans des quiz en oubliant qu'il était avec Team USA à Tokyo) et le reste du groupe montre une superbe cohésion. Même en l'absence de Devin Vassell, Josh Richardson et Jeremy Sochan, les Texans ont à nouveau défendu et partagé suffisamment bien le ballon pour dérouter un adversaire.

La paire KAT-AntMan (26 pts chacun) et Rudy Gobert (8 pts, 12 rbds) n'a pas pu élever le niveau, ni empêcher les Spurs de rentrer 16 paniers à 3 points.

- Boston a redressé la barre après deux défaites de suite. La réception des Wizards, handicapés par la maladresse de Bradley Beal (12 pts à 4/16), a permis aux Celtics de repartir de l'avant grâce, comme d'habitude, aux JayJay flingueurs, qui ont compilé 47 points et profité de la présence de Malcolm Brogdon (21 pts) pour éviter le three-peat de défaites.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest