CQFR : Diabolique, Trae Young assomme déjà les Bucks !

CQFR : Diabolique, Trae Young assomme déjà les Bucks !

Voici ce qu'il fallait retenir du game 1 entre Milwaukee et Atlanta. Trae Young a encore une fois marqué les esprits avec un match énorme.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Le résultat de la nuit en NBA, celle de Trae Young

Atlanta Hawks @ Milwaukee Bucks : 116-113

Si les Bucks pensaient avoir fait le plus dur et avoir retrouvé leur pleine confiance en éliminant les Nets, ils se sont mis le doigt dans l'oeil. Ou plutôt : Trae Young leur a mis son doigt dans l'oeil.

C'est devenu une habitude et Milwaukee n'en a pas tenu compte, les Hawks aiment jouer en terrain hostile et remporter le premier match de leurs séries. Ils l'ont fait avec brio et au finish pour ce game 1, encore une fois grâce à un Trae Young invraisemblable et en train de prendre une dimension complètement folle que peu de gens avaient vu venir.

Le meneur d'Atlanta a claqué 48 points et 11 passes à 17/34, avec une confiance en lui irrationnelle, qui l'a même poussé à faire un petit secouement d'épaule avant de marquer à 3 points dans le 3e quart-temps. Il faut dire qu'il venait de crosser Jrue Holiday et avait le temps de prendre un café avant de déclencher un shoot qu'il semble capable de rentrer les yeux fermés...

Le Hawk le plus décisif de ce game 1 n'est pourtant pas Trae Young, mais Clint Capela. Le Suisse a inscrit le panier qui a permis à son équipe de virer en tête à 29 secondes de la fin. Avoir un aspirateur au rebond et un combattant comme l'ancien de l'Elan Chalon, ça peut aider !

- John Collins fait lui aussi d'excellents playoffs et est en train de s'assurer un magnifique chèque pour la saison prochaine : 23 points et 15 rebonds à 11/16 pour celui que l'on disait sur le point d'être tradé avant la deadline à cause de prises de bec avec Trae Young...

Collins fait d'ailleurs l'objet du meilleur tweet de la nuit autour de ce game 1. Il est l'oeuvre de Sydney Colson, la joueuse WNBA.

Mock Draft 2021 : Où vont atterrir Cunningham, Suggs, Green and co ?

- Milwaukee n'avait pas encore perdu à domicile dans ces playoffs et cette défaite va servir de piqûre de rappel. Ce n'est pas parce que Brooklyn et Philadelphie ne sont plus dans l'équation que le billet pour les Finales est gratuit. Giannis Antetokounmpo (34 points, 12 rebonds, 9 passes) et Jrue Holiday (33 points, 10 passes) étaient au niveau de l'événement. Le reste de la troupe de Mike Budenholzer un peu moins.

Lorsque Khris Middleton, fraîchement appelé par Team USA pour les Jeux Olympiques, shoote à 6/23, c'est que la machine n'est pas vraiment bien huilée. Middleton a d'ailleurs eu l'occasion d'envoyer le match en prolongation sur la dernière possession, mais a manqué son tir à 3 points.

- Aucun joueur des Atlanta Hawks n'avait marqué 48 points en playoffs depuis Dominique Wilkins en 1988. Quand on parle des Hawks et de Do Wilkins, en termes de comparaison locale, c'est qu'on est quand même en train de faire de sacrées choses.

- L'une des clés pour les Bucks pour la suite de la série et dès le game 2, ce sera d'empêcher Trae Young d'aller sur la ligne aussi facilement. Le meneur des Hawks y est allé 12 fois cette nuit, en se montrant plus agressif et malin pour obtenir ces fautes dès qu'il l'a voulu.

Trae Young révèle le secret de la réussite des Hawks

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest