CQFR : Gobert décisif, Mitchell envoie du lourd, Embiid réveille les Sixers

CQFR : Gobert décisif, Mitchell envoie du lourd, Embiid réveille les Sixers

Voici ce qu'il fallait retenir des 2 matches de playoffs de la nuit en NBA.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article

Les résultats de la nuit en NBA

Hawks @ Sixers : 102-118
Clippers @ Jazz : 109-112

Utah 1-0 LA Clippers

- Les choses n'ont pas traînées entre le Jazz et les Clippers. Le game 1 de la série des demi-finales de Conférence a été un beau combat que les Clippers ont tenté d'arracher sur le fil après avoir pourtant mené de 13 points à la pause. La Vivint Smart Arena a fini en fusion à cause de Donovan Mitchell, fabuleux en 2e mi-temps et auteur de 45 points à 16/30. Une performance qui s'est déroulée sous les yeux de Karl Malone, que "Spida" a rejoint au nombre de matches (4) à 40 points en playoffs NBA.

Mitchell a fréquemment ciblé Luke Kennard en fin de match, ce qui n'a pas eu l'air de perturber plus que ça Tyronn Lue. Nicolas Batum n'a joué que 21 minutes et n'était pas sur le parquet lors de cette fin de match tendue. On espère que le coach des Clippers expliquera pourquoi.

- Si Mitchell a été l'artilleur principal, il ne faut surtout pas sous-estimer l'apport et le coté décisif de la performance de Rudy Gobert. Le Français a fini avec 10 points, 12 rebonds, mais surtout 3 contres, dont le dernier quasiment au buzzer sur un tir à 3 points de Marcus Morris qui aurait pu envoyer tout le monde en prolongation. La défense du Jazz et celle de Gobert en particulier sur cette ultime séquence est magnifique.

- Les Clippers n'ont pas montré leur meilleur visage. Kawhi Leonard (23 pts) et Paul George (20 points, 10 rebonds) sont capables de bien mieux, particulièrement ce dernier. Fréquemment taquiné par le public du Jazz, George avait malheureusement sorti son costume de "Pandemic-P" cette nuit avec un vilain 4/17 au shoot.

- Très classe, Rudy Gobert est arrivé au match avec un maillot de Mark Eaton, légende du Jazz décédée quelques jours plus tôt et avec lequel il avait développé une relation d'amitié.

- Dwyane Wade était assis courtside pour assister au match du Jazz, dont il est devenu actionnaire il y a quelques semaines. Le voir s'enflammer pour une autre équipe que le Miami Heat, ça fait quand même bizarre.

- Utah jouait sans Mike Conley, blessé, ce qui rend sa victoire encore plus encourageante pour la suite, même si le retour de son meneur fera du bien à Quin Snyder.

Nikola Jokic élu MVP, les fans ont voté pour... Derrick Rose

Philadelphie 1-1 Atlanta

- Après le fiasco du game 1, les Sixers ont remis un peu les pendules à l'heure pour égaliser à 1-1. Tout ne s'est pas fait dans la sérénité, puisque Philadelphie a dilapidé 21 points d'avance pour être finalement mené par Atlanta dans le 3e quart-temps, mais les joueurs de Doc Rivers ont su réaccélérer au bon moment.

Deux joueurs sont vraiment sortis du lot chez les Sixers :

  • Joel Embiid, auteur de son record de points en playoffs (40 pts, 13 rbds) à 13/25, pour le premier match à au moins 40 points et 10 rebonds d'un joueur de la franchise en playoffs depuis Billy Cunningham en 1970.

  • Shake Milton, dont les 14 points en 14 minutes ont été cruciaux pour sortir les Sixers d'une situation compliquée et enflammer le public du Wells Fargo Center. En difficulté dans la série précédente et pas utilisé en 1e mi-temps, Milton a su saisir l'opportunité qui lui a été offerte.

- L'une des clés du match pour les Sixers était évidemment de freiner la dynamique de Trae Young. Danny Green n'était pas parvenu à s'occuper de l'avorton dans le game 1. Ben Simmons, qui s'est fréquemment chargé de son cas, a eu plus de réussite puisque le meneur d'Atlanta a fini avec 21 points mais à 6/16.

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest