CQFR : Westbrook en a trop fait, Giannis et Blake dans Space Jam

Voilà ce qu'il fallait retenir des rencontres du week-end en NBA. Le retour de Kevin Durant à Oklahoma City a évidemment marqué les esprits.

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Focus
CQFR : Westbrook en a trop fait, Giannis et Blake dans Space Jam
Il y a tellement de matches, d'actions et d'histoires qui se disputent et s'écrivent chaque soir en NBA qu'il est difficile de garder un œil sur toutes les performances et les anecdotes. Mais notre crew est là pour vous mettre au parfum des infos les plus pertinentes (ou non) du week-end. - En général, c'est quand les lieutenants commencent à remettre en question le jugement des colonels que les choses partent en vrille. Les Raptors n'en sont pas là, mais la critique à peine déguisée de DeMarre Carroll pour DeMar DeRozan et Kyle Lowry après le match perdu face à Detroit dimanche n'est pas forcément un bon signe... Il faut dire que Carroll se sentait bien avec 15 points au compteur avant le dernier quart-temps où le duo de All-Stars a pris 12 des 19 shoots de l'équipe, en laissant un seul à l'ex-Hawks. - Réussir une série de 13 victoires consécutives pour finalement perdre contre les Sixers privés de Joel Embiid, c'est un peu ballot. Le Heat a quand même été impressionnant pendant plus de deux semaines et il n'est pas impossible qu'ils tiennent la cadence et soient à la lutte pour le 8e spot au moment du sprint final. - Les producteurs de Space Jam 2 auraient dû filer le rôle principal à Giannis Antetokounmpo, ça leur aurait fait faire des économies en termes d'effets spéciaux. - Des écrans un peu rudes, quelques regards et paroles échangés, un début d'altercation... La tension était vive sur le parquet entre OKC et Golden State pour le retour de Kevin Durant. Le Thunder aurait quand même peut-être dû se concentrer sur le tableau d'affichage pour éviter une fessée plutôt que sur les moindres faits et gestes de leur ancienne star. "KD" a fini la partie avec 34 points et 9 rebonds, pendant que Russell Westbrook, encore au four et au moulin, commettait 11 pertes de balle. C'est aussi pour des "démonstrations" de brouillonite aiguë comme celle-là que Durant n'a pas tout fait pour continuer à jouer avec "Russ". - Par contre, le trashtalk quand on est menés 94-76, c'est non messieurs Westbrook et Kanter. Surtout quand on est en costard parce qu'on s'est fracturé la main en mettant une droite dans une chaise. http://www.dailymotion.com/video/x5bgx57_un-echange-bien-houleux-entre-russell-westbrook-et-kevin-durant_sport - Le Magic continue de faire n'importe quoi, mais au moins maintenant ça semble délibéré. Face à Dallas, qui poursuit sa remontée à l'Ouest, Orlando en a pris une bonne et pointe désormais au 14e rang. On serait un joueur du Magic, on commencerait à mettre le panneau à vendre sur la façade de la maison... - Kelly Olynyk est de plus en plus à l'aise en sortie de banc à Boston, comme il l'a prouvé lors de la victoire face au Jazz samedi. Le Canadien a inscrit 19 points, 7 rebonds, 3 passes et 2 interceptions, prouvant que le banc des Celtics est moins clinquant que d'autres, mais pas moins efficace. - 26 points, 10.3 rebonds et 8 passes décisives. Ce sont les stats moyennes de Blake Griffin sur les trois derniers matches des Clippers. Les Californiens ont conquis une bonne victoire à Charlotte grâce à l'apport de "Quake", dont la meilleure forme n'est plus très loin. Une preuve ? https://www.youtube.com/watch?v=VUNz9Xhvbyw - Peut-être que Gar Forman et John Paxson regrettent leur comportement envers Tom Thibodeau. Ou peut-être qu'un trade se prépare à Chicago. Comment expliquer que les Bulls se soient déplacés dans le Minnesota sans Jimmy Butler, Dwyane Wade, Nikola Mirotic et Paul Zipser ? Le résultat était prévisible dans ces conditions : +28 pour les Wolves. - Les Spurs étaient à l'envers dimanche à New York et ont laissé Kawhi Leonard se débrouiller tout seul face aux Knicks : 36 points, 9 rebonds, 4 passes et 4 interceptions pour la star de San Antonio, mais la défaite pour les Texans. Le même jour, Lattrell Sprewell s'est réconcilié avec James Dolan et était invité en tribunes au côté de plusieurs autres anciens Knicks visiblement pas très solidaires de leur pote Charles Oakley. Pas très "bros before hoes tickets for life" tout ça. - C'était peut-être le dernier match de "Melo" au Garden d'ailleurs, puisque les Knicks ne rejoueront pas à domicile avant la deadline des trades... - Laisser DeMarcus Cousins aller 16 fois sur la ligne, c'est généralement une mauvaise idée. Les Pelicans l'ont constaté et ont pris de plein fouet la détermination de "Boogie" à ramener les Kings dans le top 8 : 28 points, 14 rebonds et 7 passes pour le pivot All-Star dimanche avec la victoire à la clé.
Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest