Deandre Ayton : “J’ai compris que c’était un business”

Avec un nouveau contrat aux Phoenix Suns après un été mouvementé, Deandre Ayton raconte la première Free Agency de sa carrière.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / MAGAZINES / Article
Deandre Ayton : “J’ai compris que c’était un business”

Le feuilleton Deandre Ayton est enfin terminé. Lui et les Phoenix Suns ont passé un été mouvementé, mais ils peuvent maintenant se recentrer sur l’essentiel. Le pivot est sous contrat pour les quatre prochaines années, pour 133 millions de dollars.

L’offre n’est pas venue directement de son équipe. Les Suns auraient pu lui donner 179 millions de dollars sur cinq ans l’année dernière, mais ils ont choisi de négocier. Cet été encore, il a fallu qu’Ayton accepte la proposition des Pacers pour pousser Phoenix à s’aligner.

Le joueur de 23 ans a rapidement compris que tout cela n’avait rien de personnel. En NBA, les affaires sont les affaires. Certains l’ont appris à leurs dépens, tandis que lui a préféré aborder sa première Free Agency avec cette mentalité.

"J’ai compris que c’était un business. J’étais donc anxieux de connaître l’issue de tout cela pour pouvoir me concentrer, passer à autre chose et me remettre au travail. J’ai tout fait dans l’optique du business. Il suffit de tout aborder avec professionnalisme et de ne pas chercher trop loin", résume-t-il dans une interview avec Marc J. Spears de ESPN.

James Jones, le General Manager des Suns, n’a jamais envisagé de le laisser partir. Dès que l’offre d’Indiana est arrivée sur son bureau, il s’est empressé de la matcher. Il avait apparemment l’intention de re-signer son pivot coûte que coûte, mais il voulait tout de même pousser les négociations jusqu’au bout pour obtenir le meilleur deal possible.

"Nous voulions Deandre ici. Il nous est vital, il est au cœur de tout ce que nous faisons. […] Donc nous n’avions pas besoin d’attendre 24 ou 48 heures, parce que nous savions que c’était là où il voulait être et où nous voulions qu’il soit dès le départ", explique le GM.

Les rumeurs de séparation ont pris énormément d’ampleur après la défaite de Phoenix dans le Game 7 face aux Mavericks. Un match dans lequel Monty Williams a laissé le joueur sur le banc pendant la majorité de la seconde mi-temps. Les deux ont semblé avoir une discussion intense sur le bord du terrain, que le coach a refusé de commenter en conférence de presse.

"Je n’avais pas la sensation de devoir dire quoi que ce soit. Je faisais juste mon travail. Nous avons passé une mauvaise journée, mais nous avons fait une saison incroyable. Malheureusement, dans le sport et même dans la société, on se concentre sur le négatif. […] Je suis heureux pour Deandre (et son nouveau contrat), parce que je sais que c’est ce qu’il voulait", assure le coach.

Deandre Ayton a également laissé ce match derrière lui. Il souhaite "passer à autre chose" et considère cette rencontre comme "une anomalie". Il affirme qu’il est en bons termes avec son entraîneur et définit leur relation comme "calme".

Bien sûr, si Ayton a signé aux Pacers, ce n’est pas seulement pour le salaire. Il y avait une réelle possibilité qu’il finisse par jouer à Indiana, qui était très enthousiaste à l’idée de le recruter. Ils ont pour cela coupé plusieurs joueurs et étaient ouverts à l’idée de négocier un sign-and-trade si nécessaire. L’intérieur bahaméen, lui, avait tout aussi envie de former un duo prometteur avec Tyrese Haliburton et de devenir l’une des pièces centrales de l’effectif.

Phoenix, de son côté, a refusé de parler de sign-and-trade. Encore une fois, l’objectif était de maintenir le joueur sous contrat en priorité.

"Il y a eu beaucoup d’incertitudes à travers tout le processus. J’ai beaucoup de respect pour l’organisation des Pacers. Ils ont été agressifs dès le début et ils ont montré beaucoup d’intérêt. Et nous nous sommes mis d’accord sur une offre au maximum. Les Suns l’ont matché. Maintenant, je suis de retour à Phoenix en tant que Sun", retrace Ayton.

Finalement, le pivot n’aura pas l’opportunité d’être l’une des premières options de son équipe. Mais c’est peut-être pour le mieux. Il peut désormais se consacrer à 100 % sur la conquête du titre avec Chris Paul, Devin Booker et Mikal Bridges.

"Je suis heureux. Le processus est terminé. Je mets tout cela derrière moi et je me concentre sur le fait de gagner le titre avec mes frères cette saison", assure-t-il.

Deandre Ayton reste finalement aux Suns, selon ses propres conditions

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest