Deandre Ayton-Phoenix : tout est de la faute de Robert Sarver…

C'était déjà Robert Sarver qui avait drafté Deandre Ayton plutôt que Luka Doncic. Aujourd'hui, c'est lui qui ne veut pas prolonger le pivot des Suns...

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Deandre Ayton-Phoenix : tout est de la faute de Robert Sarver…

L'atmosphère devrait être au beau fixe à Phoenix, à quelques jours de la reprise de la saison NBA. Les Suns sortent d'une participation aux Finales NBA et abordent l'édition 2021-2022 avec l'ambition de faire au moins aussi bien. Il y a toutefois une petite ombre au tableau. Elle concerne Deandre Ayton, excellent lors de la dernière campagne de playoffs et restricted free agent l'été prochain.

On en a déjà parlé ici, le pivot bahaméen souhaite signer une extension similaire à celle de ses camarades de la classe de Draft 2018, à savoir Luka Doncic, Trae Young, Shai Gilgeous-Alexander et Michael Porter Jr. N°1 de cette promo, Deandre Ayton peut logiquement demander un contrat de 5 ans pour 172.5 millions de dollars, avec des bonus de performances pouvait faire grimper ce montant jusqu'à 207 millions.

Le souci vient apparemment de la direction, et plus particulièrement du propriétaire Robert Sarver, très hésitant à l'idée de donner autant d'argent à un joueur dont il n'est pas encore sûr qu'il en vaille l'investissement malgré ses énormes progrès et son impact la saison passée. Il s'avère que cette situation est malheureusement ironique et risque d'endommager un peu plus l'image de Sarver, réputé pour ses excentricités et son interventionnisme.

Selon Tim MacMahon d'ESPN, le businessman est directement responsable de la présence d'Ayton à Phoenix, alors que d'autres poussaient en interne pour... Luka Doncic. C'est ce qu'a expliqué le journaliste lors de son passage dans le podcast de Brian Windhorst.

"Tu laisses filer Luka pour prendre ce mec... Si le poste de pivot est si obsolète, alors c'est que tu as été idiot. Plusieurs personnes au sein de la franchise m'ont dit que le choix de Deandre Ayton était complètement signé Robert Sarver.

Ce n'était évidemment pas Igor Kokoskov, qui voulait bien sûr Luka. Kokoskov voulait aussi que Sarver fasse une offre à Clint Capela, qui ressemble quand même beaucoup à Ayton dans le profil".

Kokoskov, la victime oubliée de la Draft de Luka Doncic

Igor Kokoskov, dont le règne sur le banc des Suns n'aura duré qu'une saison, ne s'est jamais remis d'avoir vu sa direction opter pour Deandre Ayton plutôt que pour Luka Doncic, avec lequel il avait remporté l'Euro 2017 avec la Slovénie.

En 2020, celui qui est aujourd'hui assistant coach aux Dallas Mavericks, donc avec Luka Doncic, avait confié à Eurohoops :

"Là, je suis en train de discuter avec vous à Atasehir en Turquie. Si les Suns avaient drafté Luka Doncic, je ne serais pas assis à côté de vous aujourd'hui".

Espérons pour Phoenix qu'un accord soit trouvé avec Ayton ou que la situation ne se dégrade pas au point de perturber l'équilibre du vestiaire de Monty Williams.

De l'eau dans le gaz entre Deandre Ayton et Phoenix pour une histoire de sous ?

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest