Derrick Rose : « Tout s’est passé normalement »

Auteur de 23 pts et 7 passes cette nuit face aux Bucks, Derrick Rose a réussi son retour en postseason et fait le plein de confiance pour la suite des playoffs.

Yann LachendrowieczPar Yann Lachendrowiecz  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Derrick Rose : « Tout s’est passé normalement »
Près de trois ans après sa dernière apparition en postseason, Derrick Rose a effectué cette nuit son grand retour en playoffs à l'occasion du coup d'envoi de la série face à Milwaukee. Contraint de renoncer au dernier match de saison régulière après que son genou lui a envoyé de nouveaux signaux d'alerte, le meneur de Chicago a livré une prestation des plus rasurantes dans la victoire des Bulls avec 23 points (à 9/16) et 7 passes en 28 minutes.Comme au bon vieux temps. De quoi rassurer l'ancien MVP qui retrouve peu à peu ses sensation après une nouvelle opération qui l'a à nouveau éloigné des terrains pendant six semaines en fin de saison.
« Je me suis bien senti. Tout s’est passé normalement », a-t-il déclaré à ESPN après le match. « Je suis reconnaissant de pouvoir jouer à nouveau, de jouer avec ces coéquipiers. Ils me permettent de jouer normalement et c’est un honneur. Je suis très chanceux car je pense que ça ne se serait pas passé de la même manière ailleurs. Cela me motive. Ils sont à fond derrière moi et ça fait du bien. »
Un retour qui redonne confiance à tout un groupe, privé de son leader lors des trois dernières campagnes de playoffs.
« C’était un moment spécial pour nous », reconnait Joakim Noah. « Derrick a très bien joué. Avant le rencontre, il m’a dit qu’il était surtout là pour l’amour du jeu. C’est un bonheur qu’il soit là et de le voir aussi compétitif. Ça fait vraiment du bien. »
Un sentiment partagé par Jimmy Butler, meilleur marqueur du match (25 pts) et qui a lui aussi tenu à souligner l'influence grandissante de son coéquipier sur le terrain.
 « Je suis heureux. Il rend le jeu plus facile pour tout le monde. Je n’ai pas vraiment eu à faire grand-chose. A chaque fois qu’il a eu le ballon, j’avais juste à me placer et à prendre le shoot ou à jouer à transition. Mais le plus important pour l’équipe, c’est qu’il a supporté la pression pour tout le monde. »
Tom Thibodeau a quant à lui salué la force de caractère de Derrick Rose qui s'est battu pendant trois ans pour tenter de retrouver le niveau qui lui avait permis de devenir le plus jeune MVP de l'histoire en 2011.
« Le temps passe vite... On parle désormais d’un joueur qui est au milieu de sa carrière. Il  traversé tellement d’épreuves… Plus tôt dans sa carrière, il a été MVP à 22 ans avant de rencontrer de nombreux obstacles sur sa route. Le fait est qu’il a été capable de les surmonter. Je pense que ça l’a rendu plus fort. J’espère qu’il va s’appuyer sur tout ça pour nous permettre de décoller. »
Reste à voir si D-Rose parviendra à répéter ce type de prestations pour permettre à Chicago de viser les sommets. Et s'il n'a pas ressenti de gêne particulière lors de la première manche, il entend profiter au mieux de la journée de repos dominicale pour recharger les batteries et ainsi aborder le match 2 dans les meilleures conditions.
« Dimanche est un journée de récupération », insiste-t-il. « Je ne suis plus tout jeune et il faut vraiment que je prenne soin de mon corps. Je vais boire beaucoup d’eau, m’assurer de manger correctement et rester allongé. C’est presque comme un back-to-back étant donné que je ne suis de retour que depuis cinq matches. Je dois essayer de profiter au maximum de chaque jour. »
 

Les highlights de Derrick Rose contre Milwaukee (23 pts, 7 passes)

[youtube hd="0"]https://www.youtube.com/watch?v=9tu-qiF73dw[/youtube]
Afficher les commentaires (4)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest