Pourquoi Dion Waiters ne veut pas sortir du banc

Peu inspiré depuis le début de la saison, Dion Waiters pourrait être "relégué" sur le banc par David Blatt. Une décision qui ne l'enchante pas particulièrement.

Antoine PimmelPar Antoine Pimmel | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Pourquoi Dion Waiters ne veut pas sortir du banc
La sonnette d'alarme a déjà été tirée à Cleveland. Les Cavaliers ont perdu deux de leurs trois premières rencontres et ils se sont inclinés lourdement cette nuit contre les Portland Trail Blazers. Construire une armada taillée pour le titre NBA prend du temps et David Blatt, le coach, est encore à la recherche des bons ajustements. Au centre du débat, un homme, Dion Waiters. Sixième homme l'an passé, le jeune joueur a été promu dans le cinq après avoir réclamé avec véhémence un poste de titulaire. S'il n'est pas le principal facteur du départ raté de son équipe, le quatrième choix de la draft 2012 est à la ramasse. Il tourne à 8,3 pts (et 30% de réussite aux tirs) après trois matches.
"Je me cherche encore. Je vais continuer à travailler dur et ça va aller", reconnait le joueur à la presse de l'Ohio.
Dion Waiters n'a pas été aligné dans le dernier QT de la rencontre face au Blazers hier soir. David Blatt lui a préféré l'Australien Matthew Dellavedova. Doit-y voir le signe d'un nouveau rôle imminent pour Waiters ? Certains observateurs estiment qu'il serait plus efficace en sortie de banc. Il a besoin de la gonfle pour s'exprimer et il lui est difficile de trouver son rythme lorsque Kyrie Irving, Kevin Love et LeBron James occupent le terrain. Il serait donc plus à l'aise en leader de la deuxième unité. En théorie. Car le joueur de 22 ans tient à casser l'idée préconçue selon laquelle un joker offensif dispose de toute la liberté qu'il souhaite à son entrée en jeu.
"Il y aura toujours deux ou trois stars sur le parquet. Si je sors du banc dans le premier QT, il y aura encore au moins deux joueurs (parmi Love, Irving et James) qui joueront l'intégralité du premier QT. Les gens ne comprennent pas ça."
Les Cavaliers ont peut-être simplement besoin de temps. En 2010, quelques semaines après les débuts du "Big Three" à Miami, le Heat affichait le bilan peu flatteur de 9 victoires et 8 défaites. Les joueurs de Cleveland doivent trouver leur marque. Dion Waiters n'est pas réellement enclin à retrouver le banc de touche mais il a tout de même affirmé qu'il était prêt à changer de rôle pour le bien de l'équipe. Laissons encore le temps aux Cavaliers de s'adapter avant de réellement s'inquiéter pour la franchise de l'Ohio. En général, les joueurs aussi talentueux finissent toujours par trouver la solution.  
Afficher les commentaires (14)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest