Donald Sterling refuse de payer son amende

En plus de sa suspension à vie, Donald Sterling a écopé d'une amende record suite à ses propos racistes. Mais il ne compte pas la payer...

BasketSessionPar BasketSession  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
2,5 millions de dollars. C'est la somme réclamée par la NBA à Donald Sterling, propriétaire des Los Angeles Clippers banni à vie par la ligue. Les responsables juridiques de l'association ont envoyé un courrier au milliardaire pour réclamer le paiement de l'amende. Ce dernier a répondu par l'intermédiaire de son avocat, expliquant qu'il refusait de payer l'amende. On n'en attendait pas moins de la part de Donald Sterling, déterminé à se lancer dans une longue bataille judiciaire avec la NBA. Ce que l'on doit retenir ici concerne justement la confrontation à venir dans les tribunaux. Sterling a rejeté la demande de paiement car il n'estime n'avoir "rien fait de mal", à savoir n'avoir violé aucune loi de la NBA. Sa ligne de défense sera sans doute la même lors d'un procès. La ligue, ses avocats, les procureurs et les juges devront déterminer si le propriétaire des Clippers a enfreint les règles NBA. A noter que les responsables de la ligue se disent confiants au sujet d'une éviction de Donald Sterling et donc d'une victoire devant la justice. Enfin, on souligne tout de même l'incohérence du propriétaire, qui s'excuse lors d'une interview en prétextant avoir fait une "énorme erreur" et qui refuse de payer son amende en estimant n'avoir rien fait. Pour sa part, Doc Rivers, sanctionné de 25 000 dollars d'amende suite à ses propos déplacés sur l'arbitrage après le cinquième match perdu par les Los Angeles Clippers face au Thunder, a indiqué - sur le ton de plaisanterie - qu'il ne paierait pas la somme réclamée si Donald Sterling refusait de payer son amende. Via Sports Illustrated
Afficher les commentaires (9)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest