Donald Sterling : bientôt la fin ?

La NBA a mis en route la procédure pour interdire à Donald Sterling de demeurer le propriétaire des Los Angeles Clippers. Le vote aura lieu le 3 juin.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
La NBA a annoncé hier qu’elle avait entamé les procédures contre Donald Sterling afin de le contraindre à vendre les Los Angeles Clippers. Elle l’a formellement accusé de s’être engagé dans une conduite qui « a nui et continue de nuire à la NBA et à ses équipes ». Avec cette accusation, elle a mis en route la machine juridique qui permettra de lui interdire d’être propriétaire d’une équipe si les trois quarts des propriétaires votent dans ce sens. Donald Sterling a jusqu’au 27 mai pour répondre à l’accusation et il aura le droit de se présenter à l’audience du 3 juin afin de plaider sa cause devant le Board of Governors. A l’issue de cette audience, les propriétaires voteront pour décider s’ils veulent que Sterling soit obligé de revendre la franchise ou non. Le commissioner de la NBA, Adam Silver, est confiant quand au fait qu’il obtiendra les trois quarts des votes dont il a besoin pour chasser celui qui est encore le proprio des Clippers. Donald Sterling et ses avocats ont demandé un délai de trois mois pour l’audience, mais les sources de différents médias (dont ESPN) considèrent que la demande sera rejetée. L’accusation se fondera bien évidemment sur l’enregistrement de sa conversation avec sa petite amie V. Stiviano, révélée par TMZ, mais aussi sur les actes qui sont liés, comme l’interview qu’il a donnée à CNN le 12 mai dernier. Dans un résumé des charges que la NBA a mis en ligne, on apprend que non seulement Donald Sterling a violé la constitution de la ligue, comme on le savait, mais aussi qu’il a détruit des preuves et qu’il en a fabriquées des fausses. A noter également que le refus de Sterling de payer son amende de 2,5 millions de dollars fait partie des actes d’accusation. Le 3 juin, les propriétaires devraient donc a priori voter contre Sterling. Pas sûr néanmoins que l'affaire s'arrête là vu qu'il a d'ores et déjà prévenu qu'il comptait se battre et attaquer lui aussi la NBA pour défendre ses intérêts.
Afficher les commentaires (5)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest