Donald Sterling met la pression sur la NBA

Donald Sterling prend son temps dans la vente des Los Angeles Clippers en espérant pousser la NBA à annuler son amende et sa suspension.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
S’il a fait preuve d’un peu de bonne volonté en acceptant de vendre les Los Angeles Clippers et d’abandonner les poursuites entamée contre la NBA, le Los Angeles Times révèle que Donald Sterling n’a toujours pas signé les papiers pour la vente officielle des Clippers. La raison ? Il espère ainsi mettre la pression sur la ligue pour qu’elle annule l’amende de 2,5 millions de dollars qu’elle lui a infligé ainsi que sa suspension à vie de toute activité liée à la NBA. Ça ne peut pas être une question d’argent puisque le milliard que lui rapportera la vente (sa femme empochera l’autre milliard, puisque les Clippers devraient être vendus à Steve Ballmer aux alentours de 2,5 milliards d’Euros) lui permettrait s’en problème de s’acquitter de son amende. Peut-être Donald Sterling espère-t-il que son nom soit « racheté », qu’il y ait juste une vente, mais plus de sanction, qu’il puisse se dire en se voilant la face qu’il n’a rien fait de grave (la preuve, il n’y a pas de sanction, justifierait-il alors). Mais aussi pressés Adam Silver et la NBA soient-ils d’en finir avec cette histoire, il est parfaitement impossible qu’ils annulent les sanctions. Le dossier a été parfaitement géré jusqu’à présent et une telle issue serait bien évidemment dramatique en termes d’images pour la ligue. Bref, Donald Sterling n’a aucune chance d’avoir gain de cause et il serait peut-être temps qu’il fasse profil bas. Et nous lâche une bonne fois pour toute…
Afficher les commentaires (10)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest