Donald Sterling s’exprime enfin et ne regrette visiblement pas

Une semaine après le scandale, Donald Sterling a décidé de parler. Vu ce qu’il avait à dire, il aurait mieux fait de s’abstenir.

Julien DeschuyteneerPar Julien Deschuyteneer  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Vendredi, Donald Sterling a discuté avec la journaliste de ABC Barbara Walters pour l’émission « 20/20 », mais il a finalement refusé d’être interviewé devant la caméra. Il a en revanche parlé avec DuJour.com, le site du magazine du même nom, qui n’a diffusé pour le moment qu’un seul de ses propos. Mais celui-ci en dit long sur l’état d’esprit du propriétaire des Los Angeles Clippers :
« Durant une discussion exclusive avec Jason Binn de DuJour, Sterling a exprimé du remord quant à la façon dont tout cela s’est déroulé », peut-on lire sur le site du magazine. « En parlant de sa petite amie Vanessa Stiviano, qui a donné aux médias un enregistrement de Sterling pendant une tirade raciste, Sterling dit ‘Je regrette de ne pas l’avoir payée’. »
Il ne s’agit pour l’instant que d’un seul propos tiré d’une discussion et on devrait en entendre plus dans les jours qui viennent. Mais il apparaît, sans surprise malheureusement, que Donald Sterling ne regrette donc pas les propos qu’il a tenus, mais bel et bien de ne pas avoir payé sa petite amie pour enterrer l’affaire. Comme il l’a certainement déjà fait par le passé, puisque sa réputation en termes de discrimination et de racisme n’était plus à faire avant même la diffusion de cet enregistrement et qu’il n’avait pourtant jamais été sanctionné.
Afficher les commentaires (38)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest