Donovan Mitchell, un demi “revenge game” pour ses retrouvailles avec le Jazz

Pour sa première rencontre en carrière face au Jazz, Donovan Mitchell a entamé un "revenge game" qu'il n'a finalement pas terminé.

Benjamin MoubechePar Benjamin Moubeche  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Donovan Mitchell, un demi “revenge game” pour ses retrouvailles avec le Jazz

Ce type de retrouvailles a toujours un caractère particulier. Après cinq saisons et trois All-Star Games au Jazz, Donovan Mitchell a été transféré aux Cavaliers le 1er septembre. Cette nuit, trois mois après son trade, l’arrière disputait la première rencontre de sa carrière contre la franchise qui l’a drafté.

L’équipe que Cleveland a reçue hier n’a rien à voir avec ce que nous attendions au moment du départ de ses deux stars. Sans Mitchell et Rudy Gobert, Utah réalise un début de saison étonnant avec 17 victoires pour 16 défaites. "Je le vois comme un (transfert) gagnant-gagnant", assure ainsi l’ancien joueur de Salt Lake City. "Vous regardez tout le monde s’épanouir, et parfois vous avez besoin d’un nouveau départ."

De son côté, Donovan Mitchell a en effet passé un cap dans sa nouvelle franchise. Le 13e choix de la draft 2017 joue probablement au plus haut niveau de sa carrière, en témoignent ses 29,3 points de moyenne dans une équipe dominante, s’invitant même dans la course au MVP en début d’exercice.

Donovan Mitchell est-il enfin devenu un VRAI franchise player ?

Ce step up, l’arrière l’a bien montré à son "ex" dans les premières minutes de la rencontre. Avec 11 points en seulement six minutes, il était bien parti pour réaliser une performance iconique contre ses anciens coéquipiers. Mais, finalement, les Cavaliers n’avaient pas besoin de ce genre de choses dans cette rencontre.

En déplacement à la Rocket Mortgage FieldHouse, le Jazz n’a pas eu la moindre chance. Donovan Mitchell n’a tout compte fait joué que 23 minutes et marqué autant de points, à 8-12 au tir. Dans un blow out (122-99), il n’est même pas rentré sur le terrain pendant le quatrième quart-temps.

Compte tenu de l’opportunité que représentait ce match sur le plan storytelling, son dénouement est sans doute un petit peu décevant. "Spida" garde surtout des réserves pour son premier match à Salt Lake City, pour la première fois de sa carrière dans le rôle de l’antagoniste. "Je pense que le match le plus important sera celui où nous retournerons là-bas", a-t-il confirmé. Le 10 janvier est donc une date à entourer dans le calendrier pour le véritable "revenge game" de Mitchell.

Donovan Mitchell pensait vraiment finir aux Knicks

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest