Draymond Green et Stephen Curry se sont battus pour que Gary Payton soit conservé

Gary Payton n'aurait peut-être pas fait partie de l'épopée de 2022 avec les Warriors si certains cadres ne l'avaient pas tenu en si haute estime. Draymond Green raconte.

Shaï MamouPar Shaï Mamou  | Publié  | BasketSession.com / NEWS
Draymond Green et Stephen Curry se sont battus pour que Gary Payton soit conservé

C'est un euphémisme de dire que Gary Payton II a été la révélation des Warriors cette saison et un élément précieux. Pourtant, il ne s'en est pas fallu de beaucoup pour qu'il ne soit pas conservé en début de saison. Il a d'abord fait partie d'un petit groupe de trois joueurs coupés, avec Avery Bradley, Jordan Bell et Mychal Mulder, à quelques jours du démarrage de la saison, avant d'être signé finalement. Les rumeurs disaient alors que les cadres du groupe étaient mécontents que le front office ne conserve pas plutôt Bradley.

Mais ces mêmes cadres, Draymond Green en tête, connaissaient parfaitement la valeur de Gary Payton. Ce sont même Green et Stephen Curry qui ont demandé à la direction de miser sur lui en avril 2021, bien avant la nouvelle épopée qui les a menés jusqu'au titre.

"Je me souviens que son contrat de 10 jours en 2021 s'est terminé à Boston. Il est venu nous saluer à la fin d'un match contre les Celtics en nous disant que ça avait été super pour lui et qu'il nous appréciait.

Je lui ai répondu : 'Qu'est-ce que tu racontes ? Tu seras là. On se revoit plus tard'. J'ai appelé Bob Myers. Steph l'a appelé aussi. On lui a tous les deux dit qu'il ne pouvait pas laisser partir Gary. 'Tu vois ce qu'il est capable de faire, Bob ? Tu dois le faire revenir", a expliqué Green dans son podcast d'après titre.

Même aujourd'hui, alors qu'il fait partie intégrante du groupe et risque de voir son salaire grimper en flèche, Gary Payton II est conscient que les cadres du groupe lui ont offert une chance de faire son trou.

"Avant tout, je t'apprécie et j'apprécie ce que tu as fait pour moi. Tu m'as défendu pendant l'été et après mon premier contrat. Steph et toi m'avez soutenu et donné cette opportunité. Vous avez cru en moi et rien que ça, ça vaut tout l'or du monde.

C'est pour ça que je me suis battu pour vous cette saison. Sur le terrain, je ne faisais pas ça pour moi, mais pour vous et votre héritage. Ils sont bien plus importants que ma carrière. Je suis fier de vous et de tout ce que vous avez traversé", a répondu Payton.

Libre cet été, Gary Payton sera évidemment très courtisé, à commencer par les Warriors qui vont devoir trouver un moyen de lui offrir le salaire auquel son impact lui permet de prétendre désormais.

Draymond Green avait senti venir ce 4ème sacre aux Warriors

Afficher les commentaires (0)
Atlantic
Central
Southeast
Pacific
Southwest
Northwest